Week-end de soldes chez C&A suite à un incendie

Week-end de soldes chez C&A suite à un incendie

Durant la nuit de vendredi à samedi le C&A de la rue Neuve à Bruxelles a été la proie des flammes. Suite à l’incendie, probablement criminel, C&A a décidé ce weekend de vendre toute la collection – sentant littéralement le roussi – à la moitié du prix. Une infraction flagrante à la période d’attente avant les soldes, selon Unizo, mais le consommateur n’y a vu que du feu et s’est rué massivement dans le magasin sinistré. La police a même dû intervenir et fermer temporairement le magasin.

50% de réduction

Suite à l’incendie, le magasin est resté fermé tout le samedi avant-midi. Dans un communiqué de presse le management a fait savoir que le magasin rouvrirait ses portes vers 12.30 h « dès que l’immeuble serait à nouveau accessible  et la sécurité du personnel garantie. Toutes les collections dames, hommes et enfants, ainsi que la collection de fête, seront vendues à -50%. Demain, dimanche 11 décembre, le magasin sera ouvert de 10 à 18 heures, toujours avec des réductions de -50% ». C&A annonçait également que dès lundi une toute nouvelle collection serait disponible, « ainsi que les articles -50% invendus ».

 

« Pas d’exceptions à la période d’attente avant les soldes »

Aux dires de C&A, il n’y a pas eu d’infraction à la période d’attente avant les soldes, en vigueur du 6 décembre au 2 janvier. « Ici il s’agit d’un cas de force majeure», déclare Gina De Ryck, directrice marketing, car toute la collection a été touchée par l’odeur de fumée.

 

Unizo par contre a un point de vue très différent : “Il n’y a pas d’exceptions à la période d’attente. C&A pourrait éventuellement donner une réduction à l’achat de deux produits identiques, mais ne peut donner - 50% sur toute la collection ».

 

Prise d’assaut

Odeur de fumée ou non, le consommateur s’est véritablement rué sur ces ‘pré-soldes’. Le magasin a été pris d’assaut, ce qui a même déclenché quelques bagarres. Même le temps d’attente de deux heures aux caisses n’a pas découragé les clients, dont certains se sont même évanouis. A l’extérieur, des centaines de personnes se bousculaient, afin de se frayer un passage à l’intérieur du magasin. La police a dû intervenir, afin de calmer les esprits. Les agents ont fermé temporairement le magasin pour éviter le risque de piétinement.

Incendie criminel ?

Le parquet de Bruxelles estime qu’il s’agit d’un incendie criminel et a désigné un expert, afin de déterminer les causes exactes du sinistre. Les pompiers ont découvert trois foyers d’incendie dans les caves du magasin.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure



Tags: