Weekday débarque à Anvers

Weekday débarque à  Anvers

Une nouvelle adresse à retenir pour les amateurs d’urban fashion : vendredi 18 novembre Weekday, une marque du groupe H&M, ouvrira son premier magasin belge dans un espace commercial impressionnant dans la Kammenstraat à Anvers.

Rénovation en profondeur

La soif d’expansion du groupe suédois ne semble pas connaître de limites. Après H&M, Other Stories et Cos, le groupe introduit Weekday en Belgique. Le premier point de vente se situe dans la Kammenstraat à Anvers, dans un immeuble occupé auparavant par le magasin culte Fish & Chips. « Nous savons qu’Anvers est une véritable ville de mode », explique le managing director David Thorewik à RetailDetail. « Lorsque cet espace s’est libéré, la décision a été évidente. »


Le bâtiment a été rénove en profondeur : grâce à une énorme façade en verre, le magasin baigne dans la lumière du jour. « Nous avons opté pour un look & feel urbain, avec des matériaux bruts dans leur forme la plus pure. Comme vous pouvez le constater nous avons utilisé très peu de peinture. Nous préférons que cela reste authentique. Pour l’aménagement nous tenons toujours compte des caractéristiques de l’espace dans lequel nous travaillons. C’est pourquoi aucun magasin Weekday n’est identique à un autre. Ici, nous avons un espace magnifique, où nous pensons pouvoir attirer notre public. »


Concept multimarques

Le public cible de Weekday est un public de jeunes adultes, hommes et femmes, sensibles à la mode et cherchant à créer leur propre style personnel. L’esthétique de Weekday s’inspire de la Scandinavie. En outre la collection denim y joue un rôle prépondérant. Le niveau de prix est accessible, mais Weekday ne cherche pas pour autant à se profiler comme étant le meilleur marché. Outre les pièces de base à bas prix, on y trouve également des articles plus chers. « Les prix varient de 10 euros pour un T-shirt à 250 euros pour un manteau. Nous vendons également des marques externes à prix généralement plus élevés. »


Weekday peut être considéré comme l’outsider de l’écurie H&M : la chaîne a démarré comme concept multimarques et aujourd’hui outre sa marque propre elle continue de vendre des marques tierces, comme Timberland, Dr. Martens, Vans ou encore Birckenstock. Même la collection de Cheap Monday y est disponible : développée initialement pour Weekday, cette marque au fil du temps a suivi son propre chemin dans des magasins multimarques et des boutiques en gestion propre.

 

Projets d’expansion

Une initiative sympa à signaler : chaque vendredi les clients pourront y acheter un T-shirt exclusif ‘store made’ imprimé en magasin, avec un slogan et/ou dessin faisant référence à l’actualité. « Ce projet en dit long sur Weekday. Nous voulons être pertinents pour nos clients et être au cœur du présent. » Cette semaine le slogan choisi est ‘Beyoncé for President’…


L’enseigne Weekday a-t-elle des projets d’expansion dans notre pays ? David Thorewik ne se risque à des pronostics et des chiffres. « Nous voulons croître, tant sur nos marchés existants que sur de nouveaux marchés. J’espère que nous pourrons ouvrir d’autres magasins en Belgique, mais nous allons d’abord attendre les réactions à ce premier point de vente. La Belgique est le septième pays où nous ouvrons des magasins physiques, après la Suède, la Norvège, le Danemark, l’Allemagne, les Pays-Bas et l’Autriche. En 2017 nous nous lancerons aux Royaume-Uni. Online nous sommes déjà actifs dans 18 pays. Nous vendions donc déjà en Belgique avant d’ouvrir ce magasin. »