Wibra toujours à la peine

Wibra toujours à la peine

En 2017 l’enseigne de mode discount Wibra a enregistré de faibles performances dans ses magasins belges : le chiffre d’affaires y a chuté de 7% à 61,7 millions d’euros, tandis que le bénéfice a fondu de 6,5 à 0,5 million d’euros.

Concurrence des grandes chaînes

La chute du bénéfice de plus de 90% n’a cependant pas affecté la maison-mère néerlandaise, puisque contrairement à 2016 Wibra Belgique a pu verser un dividende d’un million d’euros à l’organe faîtier. Le bénéfice net a en effet atteint 4 millions d’euros, qui proviennent des réserves exemptes d’impôts de la division belge.


Tout comme de nombreuses autres enseignes textiles, Wibra a du mal à faire face à la montée de Primark, qui après l’ouverture de son premier magasin dans notre pays – à Bruxelles plus précisément – poursuit sa conquête du marché belge. La chaîne Action, elle aussi, empiète sur le terrain de Wibra, mais dans le domaine des articles de cuisine, de salle de bain et de décoration.