Zalando cherche sa croissance dans le luxe et le marché d'occasion

Zalando cherche à poursuivre sa croissance dans le secteur du luxe et de l’occasion
Shutterstock.com

En 2019, Zalando a de nouveau vu son chiffre d’affaires et ses bénéfices augmenter de manière considérable. Le détaillant de mode allemand a affiché de beaux résultats, particulièrement au quatrième trimestre. Dans les années à venir, une plus grande attention sera accordée aux marques de luxe et aux vêtements d’occasion.

 

Cyber Week

L’année dernière, Zalando a traité près de 145 millions de commandes, contre un peu plus de 116 millions en 2018. Le nombre de clients actifs a augmenté de 6,4 millions pour atteindre les 31 millions. Cette croissance s’est également traduite par une augmentation substantielle des recettes : ces dernières ont augmenté d’un cinquième, passant de 5,39 milliards d’euros à 6,48 milliards d’euros. Le résultat opérationnel ajusté a atteint les 224,9 millions d’euros alors qu’il n’atteignait que 173,4 millions d’euros un an plus tôt. Près de la moitié du résultat, soit 110 millions d’euros, a été réalisé au cours du quatrième trimestre, grâce aux chiffres de la Cyber Week.

 

Conformément à la stratégie de la plateforme, le programme de partenariat de Zalando a continué de gagner en importance. Les produits partenaires sont responsables d’environ 15 % du volume brut des ventes (contre 10 % en 2018). La croissance a été rendue possible par des services permettant aux marques de prospérer sur la plateforme, tels que Zalando Fulfillment Solutions et Zalando Marketing Services. Au quatrième trimestre, environ 40 % des articles du programme de partenariat ont été expédiés par le propre service logistique de l’entreprise.

 

Le luxe, mais aussi la seconde main.

En 2020, Zalando a notamment l’intention d’élargir encore son segment premium, avec l’objectif de doubler celui-ci d’ici fin 2023. Moschino Couture et Alberta Ferretti ont d’ailleurs été récemment ajoutés à l’offre. « Les jeunes clients, en particulier, aiment combiner les marques de mode high street avec des pièces sportives et de designers. La catégorie premium est celle qui a connu la plus forte croissance ces derniers mois et nous voyons un énorme potentiel pour l’exploiter », a déclaré le CEO David Schneider.

 

En outre, l’entreprise veut également se concentrer davantage sur les vêtements d’occasion. Au troisième trimestre de 2020, le site web lancera une catégorie spéciale « seconde main ». Les clients pourront non seulement acheter des articles de seconde main, mais aussi vendre leurs propres vêtements. Le détaillant souhaite ainsi renforcer les liens avec ses clients.

 

Zalando prévoit d’augmenter encore ses ventes de 15 à 20 % en 2020 et de pouvoir afficher un résultat d’exploitation ajusté compris entre 225 et 275 millions d’euros. Le communiqué de presse indique aussi que les éventuels effets négatifs de la crise du coronavirus n’ont, ici, pas été pris en compte.