Zalando lance un service de réparation et une plateforme de déchets

Zalando lance un service de réparation et une plateforme de déchets
Zalando

Zalando souhaite que ses clients jettent moins de vêtements. Pour les y aider, la boutique en ligne investit dans plusieurs initiatives circulaires comme un service de réparation et une plateforme pour les déchets textiles.

Circularité

Zalando s’est fixé pour objectif de prolonger la durée de vie d’au moins 50 millions d’articles de mode d’ici 2023. La plateforme de mode allemande veut ainsi contribuer à une plus grande circularité dans l’industrie de la mode en transformant la chaîne linéaire actuelle fabrication-utilisation-mise en décharge en un mouvement circulaire dont la dernière étape est la réutilisation.

 

Mais pour y parvenir, il est nécessaire de revoir chaque maillon de la chaîne. Et notamment de modifier la conception des vêtements, d’améliorer le recyclage des déchets et de gagner en transparence dans la production. C’est pourquoi Zalando investit aujourd’hui dans plusieurs nouveaux modèles commerciaux et innovations durables.

 

Retour vers le tailleur

Dans la phase de conception, le retailer veut définir les critères de circularité pour l’ensemble du secteur et étendre l’offre d’articles circulaires au sein de sa propre marque maison ZIGN. La collection spéciale « redeZIGN for circularity » sera étendue de cinq à cinquante articles. Chaque produit aura également sa propre page d’information, où les clients pourront en apprendre davantage plus sur son origine, son entretien et la façon dont il peut être échangé chez Zalando.

 

Dans la phase d’utilisation, un projet pilote de services d’entretien et de réparation sera lancé à partir du 11 octobre. En coopération avec l’application de retail Save Your Wardrobe, Zalando proposera à ses clients un service de réparation de vêtements et de chaussures via une plateforme numérique. Les consommateurs pourront s’adresser à des ateliers et des tailleurs locaux spécialement sélectionnés à cette fin, et c’est le service logistique de Zalando qui se charge lui-même de l’enlèvement et du retour des articles réparés. Le service sera lancé à Berlin et à Düsseldorf, et d’autres marchés suivront.

 

Mieux distinguer les déchets

Entre-temps, Zalando continue à miser sur l’occasion : depuis le lancement de la section Pre-owned pour les vêtements d’occasion en septembre 2020, l’offre a été multipliée par dix, passant de 20 000 articles à plus de 200 000 aujourd’hui. « Selon notre rapport Attitude-Behavior Gap, plus de 60 % des consommateurs estiment qu’il est important que leurs vêtements aient une seconde vie et ne finissent pas en décharge », explique Laura Coppen, responsable du développement durable. « Nous n’avons pas encore toutes les réponses, mais nous travaillons avec d’importants innovateurs du secteur pour tester et étendre de nouvelles solutions afin d’opérer la transition vers un modèle économique totalement circulaire. »

 

Pour boucler la boucle, Zalando investit dans des technologies de recyclage. Selon la plateforme, à peine 1 % de la quantité totale de vêtements est recyclée actuellement. Une plateforme open source de gestion des déchets textiles mise au point en coopération avec Fashion for Good devrait changer la donne : grâce à la technologie Near Infrared (NIR), les trieurs seront à même de mieux allouer les déchets textiles aux recycleurs adéquats. En outre, Zalando a récemment annoncé un investissement dans Infinited Fiber, une société qui crée de nouvelles fibres à partir de déchets textiles.