Zara ouvre un nouveau flagshipstore munis d’hologrammes et de robots

Zara ouvre un nouveau flagshipstore munis d’hologrammes et de robots

Dans le nouveau flagshipstore Zara à Stratford, dans l’est de Londres, les clients sont accueillis par des hologrammes, des bras robotisés et des vendeurs armés d’iPads.  Le magasin souhaite associer le meilleur du shopping online et offline.

« Les clients ne font pas de distinction entre online ou magasin »

Le nouveau magasin-phare de Zara situé dans le centre commercial Westfield à Stratford, Londres, introduit la commodité et la technologie du e-commerce dans le magasin physique.  C’est du moins l’intention de ce magasin entièrement renouvelé dans lequel la société mère de Zara, Inditex, a rassemblé toutes les technologies et qu’elle pourra également implémenter dans d’autres établissements dans le monde entier.

 

« Les clients ne font pas de distinction entre les commandes online ou en magasin », explique le porte-parole Jesus Echevarria Hernandez à Bloomberg lors de l’ouverture.  « Vous devez y répondre au mieux.   Mais nous voulons que les clients continuent d’interagir avec nos magasins physiques. »

 

Le nouveau magasin répond aux attentes des acheteurs online en utilisant notamment des miroirs intelligents de plus d’un mètre de haut, des points d’enlèvement robotisés pour les commandes faites en ligne et des caisses en libre-service.  Cela signifie que dans le nouveau magasin de moins de 4.500 mètres carrés répartis sur deux étages, vous pouvez sans aucun problème faire votre shopping sans parler à une seule personne.


La promotion du e-commerce en magasin

La technologie en magasin est entièrement axée sur la promotion de l’offre online et du e-shopping : des miroirs intelligents très hauts vous permettent de parcourir la gamme complète du retailer mode et reconnaissent même – grâce à la RFID – les articles que vous avez en main et vous montrent ensuite une tenue complète à l’aide d’images holographiques.  Tous les vêtements présents en magasin sont d’ailleurs équipés de la RFID, permettant ainsi de réduire la durée de l’inventaire du stock à deux heures au lieu de trois jours.

 

A Stratford, il est également possible de commander directement, et même dans un espace d’enlèvement spécialement dédié à cet effet : les commandes passées avant deux heures de l’après-midi sont soit disponibles dans le magasin le jour même, soit le lendemain.  Vous pouvez aller chercher ces colis dans deux kiosques d’enlèvement entièrement automatisés : après avoir scanné le code QR, un bras robotisé récupère la commande dans un entrepôt de petite taille pouvant stocker jusqu’à 2.400 colis.

 

Les paiements peuvent se faire à une caisse traditionnelle, mais également via deux check-out en libre-service où les acheteurs peuvent payer à l’aide de leur téléphone mobile ou carte de crédit.  Mais vous pouvez également bénéficier d’un contact plus humain puisque des collaborateurs se promènent dans le magasin avec un iPad sous le bras leur permettant de commander des vêtements pour les clients et de faire payer les clients immédiatement.


Une position unique avec une plate-forme intégrée online et magasin

Ce n’est pas par hasard que le concept de magasin hautement numérisé est testé dans le nouveau magasin Zara à Stratford, Londres : le magasin n’a pas uniquement doublé sa surface commerciale, laissant suffisamment d’espace pour tester tous les gadgets, le service click&collect y a également déjà fortement été utilisé.  Pendant les travaux de rénovation du magasin qui ont eu lieu entre les mois de janvier et de mai, Zara avait ouvert son premier pop-upshop dans le centre commercial où les clients pouvaient uniquement placer leur commande en ligne et venir chercher leurs colis.

 

 « La réouverture du flashipstore Zara à Stratford est un moment important pour Inditex.  Nous bénéficions d’une position unique puisque nous disposons d’une plate-forme de vente globale qui intègre entièrement les magasins et le online », précise Pablo Isla, PDG d’Inditex.

 

« Ces dernières années, nous avons investi dans les technologies les plus avancées ainsi que dans l’optimisation de nos magasins, avec cet objectif bien précis.  Notre modèle d’affaires associe parfaitement les magasins et le numérique, et nous sommes prêts à saisir toutes les opportunités que cela nous procure, tant au niveau des nouveaux clients que des clients existants », affirme Isla.