Zara reste le modèle du fast-fashion | RetailDetail

Zara reste le modèle du fast-fashion

Zara reste le modèle du fast-fashion

Lors de l’ouverture d’un nouveau flagship store à Hong Kong, Inditex, la maison mère espagnole de l’enseigne de mode Zara, a dévoilé quelques chiffres témoignant de la rapidité du système ‘fast-fashion’ de Zara.

Commandes livrées en magasin endéans les 48 heures

Lors de l’ouverture de son nouveau magasin à Hong Kong, le groupe a présenté une vidéo illustrant la rapidité du système fast-fashion de Zara : les commandes des filiales Zara sont traitées, envoyées et présentées dans les rayons en magasin endéans les 48 heures. Chaque filiale passe commande deux fois par semaine auprès du siège principal en Espagne. Celui-ci fait en sorte que les commandes soit prêtes à être expédiées vers les magasins endéans les huit heures, tout en veillant à ce que chaque commande arrive à la bonne destination, a indiqué le porte-parole Jesus Echevarria.


Il a ajouté également que les designers de l’entreprise (ils sont environ 350 chez Inditex) et les usines étaient en mesure de produire une nouvelle collection dans les trois à quatre semaines.


Disponible via Tmall

Actuellement Inditex est le plus grand retailer de mode au monde, mais en Asie le groupe risque de se faire devancer par le japonais Fast Retailing, qui envisage d’ici 2020 de devenir le numéro un mondial. Entretemps Inditex continue son expansion en Asie, notamment avec l’ouverture de son nouveau magasin de plus de 5.000 m².


Cette année les collections Zara seront également disponibles via Tmall, la place de marché d’Alibaba en Chine. C’est la première fois que la marque sera en vente via une tierce partie. Au mois de septembre Zara donnera de plus amples informations concernant sa stratégie online en Chine.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Adidas veut renforcer les liens avec le petit commerçant

15/07/2018

Adidas veut renforcer les liens avec le retail après les critiques des commerçants selon lesquels le géant allemand du sport promeut son webshop de façon trop agressive. Le rôle joué par des chaînes physiques internationales serait (trop?) important.

Les ventes Burberry en hausse grâce à la nouvelle stratégie

11/07/2018

La nouvelle stratégie de la marque de mode britannique Burberry porte ses fruits : l’entreprise a vu le CA de ses propres filiales augmenter de 3% au cours du dernier trimestre. Le CA total s’élève à 479 millions de livres sterling.

Wibra toujours à la peine

10/07/2018

En 2017 l’enseigne de mode discount Wibra a enregistré de faibles performances dans ses magasins belges : le chiffre d’affaires y a chuté de 7% à 61,7 millions d’euros, tandis que le bénéfice a fondu de 6,5 à 0,5 million d’euros.

Chiffre d’affaires décevant pour le groupe de lingerie Van de Velde

10/07/2018

L’entreprise de lingerie est-flandrienne Van de Velde est confrontée à une baisse de ses ventes. Malgré une légère amélioration fin avril, le chiffre d’affaires semestriel a chuté de 3,9% à 110,8 millions d’euros.

FNG fait son entrée à la bourse de Bruxelles avec 60 millions d’euros

06/07/2018

Le groupe de mode FNG a levé 60 millions d’euros lors d’une nouvelle émission d’actions. A partir du 9 juillet les nouvelles actions seront cotées non seulement à la bourse d’Amsterdam, mais également et pour la première fois à la bourse de Bruxelles.

L’aventure s’achève pour le webshop de sport Athleteshop

02/07/2018

Le webshop de sport Athleteshop a demandé la faillite. Depuis le début de cette année les plaintes concernant des livraisons tardives étaient nombreuses et à présent plusieurs fournisseurs auraient mis fin à la collaboration.