ZEB démarre ses soldes d’été ce vendredi en pleine période d’attente

ZEB démarre ses soldes d’été ce vendredi en pleine période d’attente

Une fois n’est pas coutume, la chaîne de vêtements ZEB continue à ignorer purement et simplement la période d’attente avant les soldes et donnera le coup d’envoi de ses soldes d’été dès ce vendredi .

Une nouvelle arme, des contrôles supplémentaires

Comme à l’accoutumée, le SNI,  l’organisation des indépendants, porte plainte à l’encontre de ce « contrevenant notoire » auprès du SPF Economie. Toutefois « nous changeons notre fusil d’épaule », explique Christine Mattheeuws du SNI. " A présent, nous nous focalisons également sur le fait que le prix pratiqué durant le mois de juin, constitue le prix de référence pour la période des soldes". En d’autres termes : si ZEB diminue ses prix dès  maintenant, il devra considérer ce prix réduit comme référence pour le calcul des vraies soldes.


Le SPF Economie, qui avait déjà annoncé des amendes de  1.500 à  60.000 euros en cas de non-respect de la règlementation, enverra des inspecteurs sur place dès ce weekend, afin de contrôler les prix chez ZEB et d’éventuels autres contrevenants : «  Le prix réduit devra être appliqué comme prix de référence pour déterminer le prix soldé », confirme Chantal De Pauw, porte-parole du SPF Economie à l’agence de presse Belga.


« Rien à signaler »

ZEB pour sa part continue à prétendre qu’il n’y aucun problème : « Nous respectons la loi et tenons compte des prix de référence. La loi stipule qu’il s’agit du prix le plus bas durant le mois précédant les soldes. Nous commençons nos soldes le 15 juin, donc notre période de référence s’étend de mi-mai jusqu’à mi-juin »,  déclare Erika Mees, marketing manager. Reste à voir si le SPE Economie partagera cet avis.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: