Le consommateur privilégie le prix, selon le Baromètre du retail de De Persgroep

Le consommateur privilégie le prix, selon le Baromètre du retail de De Persgroep

Le prix joue un rôle de plus en plus important dans les décisions d’achat du consommateur, indique le nouveau Baromètre de la distribution de De Persgroep Advertising, présenté jeudi 25 avril à l’occasion du Congrès RetailDetail.

Mesurer, c’est savoir

Le Baromètre de la distribution de dPA donne un aperçu des facteurs qui  influent sur la décision d’achat du consommateur d’aujourd’hui et tente de déterminer pourquoi le consommateur opte pour tel  commerçant ou tel produit.


Gino Van Ossel, expert et professeur en retail marketing à la Vlerick Business School a eu l’idée de mener cette enquête parmi un panel de lecteurs de De Persgroep. Le professeur estime notamment qu’il y a un manque de monitoring auprès des consommateurs . 5.000 personnes ont participé à cette première enquête, qui aura lieu quatre fois par an.


Dans le commerce alimentaire le prix est déterminant

L’étude se limite à trois secteurs, à savoir l’alimentation, la mode et l’électronique grand public et tente d’ébaucher l’évolution tant pour les magasins physiques que pour les boutiques en ligne. Les quatre critères évalués dans le comportement d’achat du consommateur sont le prix (petits prix et promotions), l’offre (l’assortiment proposé et la qualité de l’offre), l’expérience (tant au niveau du personnel que l’environnement) et le confort (proximité et horaires d’ouverture).


Dans le secteur alimentaire le prix est déterminant (81%), mais l’attention accordée tant au confort (75%) qu’à l’offre (72%) est également élevée.  L’expérience (58%) semble jouer un rôle moins important. Dans le secteur de l’électronique grand public, le consommateur privilégie le prix (80%) et l’offre (83%), alors que le confort (60%) et l’expérience( 66%) passent au second plan.


Le confort est secondaire

Dans le secteur de la mode, c’est  l’offre (90%) qui prime, suivie de l’expérience (74%) et du prix (68 %). Le confort (58%) est  à nouveau jugé subordonné.


Vu les circonstances économiques actuelles, ces résultats paraissent peu surprenants. A noter toutefois que les consommateurs interrogés attribuent invariablement un rôle secondaire au confort et à l’expérience. Peut-être  parce que ces critères comprennent les ‘conditions d’hygiène’, dont les consommateurs estiment qu’elles vont de soi  et n’en ressentiront  l’importance que celles-ci sont déficientes. Par ailleurs le Baromètre de la distribution de dPA  constate également  l’importance accrue des webshops.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


« Le shopping doit être débarrassé des moments dénués de valeur »

20/03/2017

Les retailers d’aujourd’hui se trouvent devant un choix très simple : soit ils accélèrent l’expérience  en magasin, soit ils la ralentissent, affirme Cate Trotter d'Insider Trends, qui sera l'une des oratrices au RetailDetail Congress du 27 avril.

Carrefour Belgique intensifie ses efforts en matière de durabilité

10/06/2016

Produits plus sains, respect de l’environnement et ancrage local sont les trois piliers de la politique de Carrefour Belgique en matière de durabilité. Le retailer invite ses fournisseurs à participer à un concours anti-gaspillage.

L'Europe supprime les obstacles pour les achats transfrontaliers

06/06/2016

La Commission européenne a élaboré certaines mesures, afin de faciliter les achats des consommateurs sur des webshops étrangers. La Commission souhaite notamment s'attaquer au problème du blocage géographique.

C’est ainsi que Coca-Cola intègre le smartphone

11/04/2016

Le smartphone devient un partenaire indispensable lorsqu’on fait des achats, estime Coca-Cola : la marque de soda y répond par une multitude d’initiatives, dont une toute nouvelle application.

Les marques premiers prix perdent le combat contre le hard discount

24/03/2016

L’introduction des marques premiers prix est une mauvaise stratégie dans la lutte contre le hard discount, estime IPLC (International Private Label Consult). Leur qualité inférieure nuit à l’image des supermarchés et les marges diminuent.

Frans Muller : « En tant que retailer, il faut faire des choix »

23/03/2016

Dans les années à venir le CEO de Delhaize Frans Muller aura pour mission de mener à bien l’intégration entre Ahold et Delhaize. En quoi cela consistera-t-il ? Lors du prochain RetailDetail Congress il nous exposera sa vision des choses.

Back to top