Retailing 2020 : Comment aborder le consommateur infidèle?

Retailing 2020 :  Comment aborder le consommateur infidèle?

Grâce à diverses technologies modernes, il est possible aujourd’hui de déterminer ce qu’il se passe dans la tête du consommateur.  Cette  exploration  en coulisses, nous apprend que le consommateur est en train de changer et que tout ce que nous considérions comme évident, ne l’est plus.

La génération Google

Actuellement le consommateur laisse des traces partout derrière lui. En effet, les développements technologiques ont permis par exemple de stocker les données des clients grâce à leur carte de fidélité, de savoir avec précision sur quel site l’internaute a surfé ou encore de localiser le consommateur à tout moment de la journée. Autant de possibilités qui sont largement mises à profit par les retailers.


Mais toutes ces informations mettent au défi leur façon d’agir. Comme le professeur David Nicholas du University College de Londres nous l’exposera lors du ‘Congrès RetailDetail – Retailing 2020’, la technologie contemporaine a créé le consommateur digital et la génération Google.


Un consommateur en errance

« Une étude réalisée au Royaume-Uni démontre que les gens aujourd’hui passent la majorité de leur temps – lorsqu’ils ne mangent, ne dorment ou ne voyagent pas – avec leur ordinateur, leur téléphone mobile ou la télévision », explique le professeur Nicholas dans la revue professionnelle  Learned Publishing.


Le monde digital faisant partie intégrante de la vie quotidienne du consommateur, il est donc incontournable pour les retailers. Le temps passé online est un moment fugace et de promiscuité : « La plupart des internautes qui visitent un site ne parcourent qu’ 1 à 3 pages et au moins la moitié des visiteurs ne consulteront plus le site ultérieurement », selon le professeur d’université. Online on ne reste souvent que quelques minutes à un endroit, ce qui est impensable dans l’univers physique.

 

Le retail s’élève à un nouveau niveau

Toutefois ce type de comportement  s’applique également à l’univers offline. Nous ne faisons plus une ou deux choses au même moment, mais au moins 5 choses en même temps. C’est pourquoi la génération Google est également surnommée la génération du ‘multi-tasking’. Rien d’étonnant à ce qu’un client en magasin soit à la fois en train de téléphoner , d’essayer des vêtements et de mettre à jour son statut Facebook - y compris la photo de son acquisition. « Nous n’arrivons plus à faire une chose à la fois. Nous préférons faire des tas de choses différentes en même temps, parce que c’est plus intéressant.»

 

Pour les retailers – et pour tout un chacun qui propose quelque chose au consommateur – il s’agit donc de revoir la manière dont ils se présentent, dont ils sont perçus par le consommateur. « On ne peut pas revenir en arrière. Les smartphones élèveront  la consommation digitale à un tout autre niveau. »


Brainstorming avec la fine fleur belge

Mais les retailers physiques ne sont pas les seuls à devoir s’adapter, car selon David Nicholas l’univers online a également fait quelques erreurs d’appréciation : «  Les webdesigners ont cru à tort que les utilisateurs reproduiraient leur (ancien) comportement dans l’univers offline – caractérisé essentiellement par une offre limitée – sur la toile. Mais l’internet fonctionne de façon totalement différente : le choix incroyablement vaste, offert au consommateur sur internet, a changé radicalement son comportement. »


Comment peut-on répondre à ces nouvelles tendances ? Le  Congrès RetailDetail du 26 avril sera l’occasion d’un remue-méninges sous la direction de Gino Van Ossel, professeur à la Vlerick, et avec des retailers chevronnés, Erwin Van Osta (CEO de Hubo) et Frank De Moor (CEO de Macintosh Retail Group).  Après quoi il vous sera possible de poursuivre la discussion et d’échanger vos idées et expériences autour d’un délicieux dîner et de terminer la soirée autour d’un verre et ce en compagnie de plus de 500 participants déjà inscrits.


Inscrivez-vous dès maintenant au Congrès RetailDetail, car les places sont comptées.


Vous y serez bien entourés par des grands noms du retail déjà inscrits, notamment :

 

A & E SECURITY AB INBEV ABC ABN
ACRYL-NEON ACTIV ELECTRO ACURITY AGREGAM
ALSANO COMMUNICATIE ANTWERP HEADQUARTERS APACHES ARTELLI BUSTERS
ARTESIS HOGESCHOOL AS WATSON ATELIERS GUILLAUME VANROY AVEVE
BAKERMEN BALK - THE SNACKING UNIVERSE BALTERIO, A DIVISION OF SPANOLUX NV BBM (BELGIAN BRAND MANAGEMENT)
BECOSOFT BEDDEN & MATRASSEN BELGISCHE DISTRIBUTIEDIENST BISON INTERNATIONAL
BLOKKER BOOST GROUP BELGIË BOSS PAINTS BOSSUYT WINKELINRCHTING
BPOST BRANTANO BRICO BELGIUM NV BROUWLAND
C & A BUYING C & C ADVERTISING C.S. CAMPADRE SCANDINAVIA
CARRÉ ASSOCIATES CARTAMUNDI BENELUX CARTAMUNDI SERVICES CASA
CASSIS CAST MEDIA CB RICHARD ELLIS RETAIL CETEX
CHABERT INVEST CIBER COACTIV COLOR EXPERT BELGUIM
COMEOS COMPO BENELUX CONCENTRA CONCRETE, ALL-ROUND CREATIVE
COOLBLUE CORELIO PUBLISHING CORIFEO CUSHMAN & WAKEFIELD
D. VAN HOUTTE DALLAS ANTWERP NV DE PERSGROEP DIGITAL DE POST
DE TIJD / MEDIAFIN NV DECATHLON BENELUX DEDUCO EUROPE DELHAIZE DE LEEUW
DELOITTE BELGIUM DELTA POINT OCS DEVIMO DIFFERENT BY DESIGN
DIGITI DOBIT DREAMBABY DRU INTERNATIONAL
DUTCH BICYCLE GROUP E5-MODE ELECTRO A V ELECTRO ZWIJSEN
ELTRA ERFECTA CHEMIE INTERNATIONAL BV ERGOSUN ESSENZA
ETALE ETN BEELAERTS ETN COLRUYT FR ETS DELHAIZE FRERES ET CIE LION
ETS FERNAND DEVRESSE EUREACTION EURO SHOE GROUP EURONICS BELGIUM
EUROTUIN GROEP FASHION CLUB 70 FIDIGO FLINK
FORCOM FUN BELGIUM GAMMA BELGIE GEEROMS MAKELAARS & CONSULTANCY
GFK RETAIL AND TECHNOLOGY BENELU GOOGLE BELGIUM GS1 NEDERLAND GSI PRINTING
GYSELINCK TILLO VLOERSERVICE HANDYMAN HANS ANDERS BELGIE HEYLEN
HIFINESSE RETAIL HUBO IMANEX IMMOBILIEN HUGO CEUSTERS
I-TICKET JJ K & A COMPANY KARCHER
INCHCAPE RETAIL BELGIUM INNO INTERNATIONAL BUSINESS MACH BELG INTRES BELGIUM
KATOEN NATIE KEUKENMAXX KIALA KOEN IMBO
KREFEL KRIS OPDEBEECK KRUIDVAT KWINTET BENELUX
L0GISPORT LAND VAN HOP LBV YVES ROCHER LEEN BAKKER BELGIE
LEGIO INTERNATIONAL LINKEROEVER UITGEVERS LOGIBEL LUON
MACINTOSH RETAIL GROUP NV MAKRO CASH & CARRY BELGIUM MARKETING MAP MARLOT KALKEN
MAXEDA DIY GROUP MAXI ZOO MAXI-TOYS BELGIUM MCDONALDS BELGIUM
MCGREGOR RETAIL BELGIUM MEDIA MARKT-SATURN BELGIUM MEDIASPECS MENOUQUIN
MG FINANCES MITISKA MMP MOBISTAR
MODES M.P. MONDIAL RELAY BENELUX MOOD MEDIA BELGIUM MOTO-BARON
MR COOPER MVRO MYGARDEN NETSOCIETY BELGIUM
NEUHAUS NEW VANDEN BORRE NISSIM NV DELHAIZE GROUP
NV HUBO BELGIE NV ITALO-SUISSE OFFICE DEPOT DEUTSCHLAND OVERSTOCK
OXFAM-WERELDWINKELS P EN P PAINTFACTORY GENT PARTNER IN MARKETING
PASSE-PARTOUT PEARLE BELGIUM PEETERS & VAN RIEL PEPPERS & CO
PHILIPS PIA MAI PIET KERKHOF PINEWOOD ELECTRONICS MARKETING
PPG COATINGS BELUX PREMAMAN PRINT EN DISPLAY PROSTEPS
PUB CENTRAL PUBMARKET PW KERKHOF DONGEN Q&A RESEARCH & CONSULTANCY
REAL IN -STORE COMMUNICATION REDEVCO RETAIL BELGIUM REKLET VISUELE COMMUNICATIE RETAIL BELGIE
RETAIL DYNAMICS RETAIL OFFICE ROMBOUTS KOFFIE ROULARTA MEDIA GROUP
RUNICO S.OLIVER SA AMBIORIX NV SAFESHOPS.BE
S-CONSULT SCOTTS BENELUX SCOUTS EN GIDSEN VLAANDEREN SD WORX
SAMSONITE EUROPE NV SANTANA INTERNATIONAL SARA LEE COFFEE & TEA BELGIUM SCHOENEN TORFS
SECURITAS SHOPPING CENTER MANAGEMENT SERV SIGNIFICANT GFK SIMONS - WALRAVENS
SONY SOUDAL SPICERS BELGIUM STADIM
STAPLES PRODUCT SOURCING GROUP STHENIAS STICHTING POPAI BENELUX SUPERMARKT VAN LAECKE
SWISS SENSE TEITU TELENET TEXANEL
THALIA THE BUZZCO THE TALENT GALLERY THESE DAYS
THIS IS A LOGO THISPLAYS2 TONY MERTENS TRADEDOUBLER
TRANSELEC TURNLEAF UNILIN UNIVERSITEIT ANTWERPEN
UNIVERSITEIT HASSELT/PHL VAN AVERMAET JORIS VAN GASTEL NV VAN NEERBOS BELGIE NV
VAN WELLEN PROJECT MANAGEMENT VANDERSTRAETEN VISUAL INSTINCT VLAAMS INSTITUUT VOOR DE LOGISTIEK
WAMO WE BELGIUM X²O SANITAIR ZARA BELGIQUE

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


« Le shopping doit être débarrassé des moments dénués de valeur »

20/03/2017

Les retailers d’aujourd’hui se trouvent devant un choix très simple : soit ils accélèrent l’expérience  en magasin, soit ils la ralentissent, affirme Cate Trotter d'Insider Trends, qui sera l'une des oratrices au RetailDetail Congress du 27 avril.

Carrefour Belgique intensifie ses efforts en matière de durabilité

10/06/2016

Produits plus sains, respect de l’environnement et ancrage local sont les trois piliers de la politique de Carrefour Belgique en matière de durabilité. Le retailer invite ses fournisseurs à participer à un concours anti-gaspillage.

L'Europe supprime les obstacles pour les achats transfrontaliers

06/06/2016

La Commission européenne a élaboré certaines mesures, afin de faciliter les achats des consommateurs sur des webshops étrangers. La Commission souhaite notamment s'attaquer au problème du blocage géographique.

C’est ainsi que Coca-Cola intègre le smartphone

11/04/2016

Le smartphone devient un partenaire indispensable lorsqu’on fait des achats, estime Coca-Cola : la marque de soda y répond par une multitude d’initiatives, dont une toute nouvelle application.

Les marques premiers prix perdent le combat contre le hard discount

24/03/2016

L’introduction des marques premiers prix est une mauvaise stratégie dans la lutte contre le hard discount, estime IPLC (International Private Label Consult). Leur qualité inférieure nuit à l’image des supermarchés et les marges diminuent.

Frans Muller : « En tant que retailer, il faut faire des choix »

23/03/2016

Dans les années à venir le CEO de Delhaize Frans Muller aura pour mission de mener à bien l’intégration entre Ahold et Delhaize. En quoi cela consistera-t-il ? Lors du prochain RetailDetail Congress il nous exposera sa vision des choses.

Back to top