Un bon quatrième trimestre sauve le retail belge en 2012

Un bon quatrième trimestre sauve le retail belge en 2012

Le secteur  du retail belge a clôturé l’année 2012 avec un bilan final positif : sur base annuelle GfK Retail & Technology note une croissance de 0,8% par rapport à 2011. Selon le bureau d’études cette progression est attribuable principalement au quatrième trimestre, où les appareils mobiles et l’e-commerce ont connu un grand succès.

Les appareils mobiles et l’e-commerce comme sauveurs

Selon les estimations de GfK dans son dernier Retail Report, le marché du commerce de détail belge, après un premier et surtout un troisième trimestre décevants, a remonté la pente durant le quatrième trimestre : le secteur a atteint un index de 102,3 durant le dernier trimestre 2012, ce qui sur base annuelle représente une progression de 0,8% par rapport à 2011.


Un bilan positif que le secteur doit essentiellement à l’augmentation constante des ventes de tablettes et des accessoires complémentaires, indique GfK. Le marché des smartphones a également contribué à cette forte croissance. En 2012 ces deux catégories de produits représentent près d’un demi-milliard d’euros de chiffre d’affaires supplémentaire en Belgique.


Autre pôle de croissance : l’e-commerce. Le marché des ventes retail en ligne et mobiles a augmenté de plus de 20% l’année dernière. Une croissance que l’on constate tant chez les ‘pure players’ que chez les commerçants qui combinent ‘clicks & bricks’, mais tout ceci au détriment des points de vente physiques, qui affichent une légère baisse par rapport à l’année d’avant.


Les livres et la papeterie en recul

Pour la première fois le Retail Report de GfK comprend également une mise à jour des marchés du bricolage, de la papeterie et des livres. On observe notamment qu’en 2012 le marché du livre pour la première fois depuis 2006 a connu un léger recul sur base annuelle. La catégorie papeterie et fournitures de bureau, elle aussi, affiche des résultats décevants au quatrième trimestre, qui habituellement est un trimestre favorable à la vente de produits de ce type.


La branche du DIY en revanche, malgré une baisse de son volume de ventes, est parvenue à maintenir un chiffre d’affaires stable par rapport à l’année d’avant. Les consommateurs semblent opter surtout pour des produits qui ont fait leurs preuves au niveau de la facilité d’emploi et de la durabilité.


GfK Retail Reports est une édition trimestrielle publiée par GfK Retail and Technology et offre un aperçu des développements actuels au sein des principaux marchés non-food du retail belge et néerlandais. Cette publication est disponible soit online via le site internet, soit offline en format PDF. Vous souhaitez en savoir davantage sur la mise à jour du quatrième trimestre 2012 ? Cliquez ici.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: