Une nouvelle génération fait son entrée chez Blokker | RetailDetail

Une nouvelle génération fait son entrée chez Blokker

Une nouvelle génération fait son entrée chez Blokker

Avec l’arrivée d’Erwin et Mark Blokker, les deux fils de Jaap Blokker, et sa veuve Els Blokker-Verwer, une nouvelle génération fait son entrée dans BV Somethingels, l’un des véhicules d’investissement de la famille néerlandaise.

Investissements immobiliers pour des œuvres caritatives

« Erwin (42 ans) et Mark (40 ans) vont interférer plus activement et plus directement dans l’héritage de leur père décédé en 2011 », écrit le journal néerlandais Het Financieele Dagblad, sur base de documents introduits auprès de la Chambre de Commerce. Depuis peu les deux frères sont co-administrateurs de BV Somethingels, dont leur mère était jusque-là la seule administratrice.


Somethingels, qui selon le dernier rapport annuel disposerait de capitaux propres à hauteur de 223 millions d’euros, chapeaute 27 autres sociétés, actives en partie en tant qu’investisseurs, notamment dans l’immobilier. Les revenus de ces investissements sont entre autres versés à des œuvres caritatives et à la conservation du patrimoine architectural.


La famille Blokker de moins en moins présente au sein de Blokker Holding

Blokker Holding, dont font partie les chaînes retail Blokker, Xenos et Leen Bakker, est une entité entièrement indépendante par rapport à Somethingels BV. Bien que la famille y ait encore son mot à dire, puisqu’ Els Blokker est administratrice chez Stichting Administratiekantoor Blokker, le seul actionnaire de Blokker Holding.


Dans le dernier Quote500 la veuve de Jaap Blokker figure en sixième position dans le classement des citoyens les plus riches des Pays-Bas. Le magazine estime sa fortune à 1,5 milliard d’euros.


Depuis le décès de Jaap Bloker en juillet 2011, le rôle de la famille au sein de Blokker Holding n’a cessé de s’amenuiser. Roland Palmer, filleul de Jaap, était le dernier descendant de la famille encore actif dans le holding. Après le décès de son oncle, Palmer a encore été président du conseil d’administration durant quatre ans, mais il s’est retiré l’été dernier suite à des désaccords avec le Conseil des Commissaires. Palmer a notamment fondé Nextail, la formule online à succès du groupe. Et un an plus tôt Albert Blokker, frère de Jaap, échangeait son siège au conseil d’administration de l’entreprise pour une fonction en tant que commissaire.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Maisons du Monde : solides performances et nouveau PDG

07/05/2018

Après un solide premier trimestre, la chaîne de meubles et de décoration Maisons du Monde poursuit sa croissance avec un nouveau PDG à la tête de l’entreprise et en acquérant son partenaire sectoriel américain Modani.

Ikea supprime 150 emplois, aussi en Belgique et aux Pays-Bas

04/05/2018

Ikea va supprimer 150 emplois, dont une partie en Belgique et aux Pays-Bas. Cette réorganisation doit permettre au géant de l’ameublement de parer à la concurrence grandissante de grands acteurs du e-commerce.

Beter Bed souffre du scandale du poison allemand

02/05/2018

Durant le 1er trimestre de 2018 le spécialiste de la literie Beter Bed Holding a vu son CA chuter de 4%. Outre l’Allemagne, où le scandale du poison continue de peser sur les chiffres de vente, la Suisse et l’Espagne affichent également un recul.

Blokker décapité : le CEO du Holding et le CEO de Belgique quittent le navire

24/04/2018

La fin semble proche pour l’enseigne et le holding néerlandais Blokker. Ce mardi le CEO Casper Meijer a annoncé qu’il quitterait Blokker Holding fin juin. Quant au CEO du Belux, Bernd Bosch, il démissionne dans l’immédiat.

Iris Dierckx est nommée au poste de country manager Auping Belgique

23/04/2018

Iris Dierckx est nommée au poste de country manager Auping Belgique.  Sa nomination succède au départ de Willem Stox qui a quitté le spécialiste literie pour le groupe de lingerie Van de Velde.

Jysk vise les 100 magasins en Belgique

23/04/2018

L’entreprise danoise Jysk ouvrira 11 nouveaux points de vente en Belgique cette année, portant le nombre total de magasins à 17.  A terme, la chaîne d’ameublement, le pendant danois du géant Ikea, souhaite gérer une 100aine d’enseignes dans notre pays.