« Les retailers anglo-américains ont dynamisé l’immobilier belge »

« Les retailers anglo-américains ont dynamisé l’immobilier belge »

« L’arrivée et la croissance des marques anglo-américaines, notamment Abercrombie & Fitch, Disney Store, Primark, River Island et Forever 21 ont dynamisé le paysage retail belge. Les principaux nouveaux-venus ont eu le plus grand mal à conquérir   les meilleurs espaces commerciaux et ce à des prix élevés », affirme Walter Goossens, director Retail Leasing du groupe immobilier Jones Lang LaSalle, jettant un regard en arrière sur l’année écoulée.

2011 : croissance en volume et en transactions

Le groupe immobilier peut s’estimer satisfait d’une excellente année sur le marché du retail. Après 11 mois les chiffres dépassent déjà ceux de l’année 2010 dans sa totalité, tant au niveau du volume (290.000m² par rapport à 240.000m² l’année dernière), qu’au niveau des transactions (hausse de 7%).


Cette croissance est due essentiellement au secteur ‘retail warehousing’ (c’est-à-dire tout sauf les rues commerçantes de standing et les shopping centres) et résulte d’une combinaison de l’offre disponible et de la demande croissante. Les secteur du ‘high street retail’ par contre souffre d’ un manque de cellules commerciales disponibles. En plus du pas-de porte et des loyers élevés pour les emplacements AAA,  cette pénurie a fortement freiné l’activité du secteur. Pour les shopping centres par contre le nombre de transactions affiche un statu quo, annonce Jones Lang LaSalle.

 

Loyers pour les emplacements grand standing quasi stables

Les shopping centres belges le plus chers:
1. Wijnegem Shopping (€1.600/m² par an)
1. Woluwe Shopping (€1.600)
3. City 2 à Bruxelles.400)
4. Waasland Shopping (€950 euro)
5. L'Esplanade à Louvain-la-Neuve (€850)
6. Belle Ile à Liège (€800)
7. K in Kortrijk à Courtrai (€750)
8. Les Grands Prés à Mons (€700)
9. Media Cité à Liège (€500)

Les loyers des meilleurs espaces commerciaux sont restés quasiment  stables cette année, avec comme maximum absolu 1.800 euros/m²  par an à la rue Neuve à Bruxelles et au Meir à Anvers (les rues plus chères avec des commerces spécialisés à Anvers ne sont pas prises en compte par JLL). Dans la Veldstraat à Gand les loyers s’élèvent à 1.500 euros/ m², alors que les retailers de la Hoogstraat à Hasselt, la Steenstraat à Bruges et la rue Vinave d’Ile à Liège payent 1.100 euros /m².


2012 : Le marché belge reste attrayant

Le groupe immobilier s’attend pour 2012 à une dynamique comparable à cette année sur le marché de l’immobilier commercial, grâce à « l’attrait important du marché belge dans le contexte européen actuel. Le manque de projets pour shopping centres de grande envergure pour les années 2012/2013 et le manque d’ espaces disponibles, pourraient augmenter encore davantage la pression sur les sites privilégiés, qui sont déjà très demandés actuellement ».


Toutefois Jones Lang LaSalle reste prudent : « Compte tenu de la conjoncture actuelle avec notamment la baisse de confiance des consommateurs à travers toute l’Europe, nous sommes peut-être un peu trop optimistes pour 2012. Le secteur retail sera-t-il soutenu par l’indice salarial, comme cela a été le cas en 2008 contre toute attente ? » La question reste posée, affaire à suivre donc …

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Louvain-La-Neuve vote contre l’extension de L’Esplanade

12/06/2017

Les habitants de Louvain-La-Neuve sont opposés à l’extension du centre commercial L’Esplanade dans leur commune.  Lors d’un référendum, 80% des résidents ont voté contre.

Le développement de nouveaux centres commerciaux ralentit

22/05/2017

L’an dernier, la superficie en centres commerciaux couverts a augmenté de 4,5 millions de m² en Europe : 6% de moins qu’en 2015. A l’avenir, le secteur table plutôt sur l’expansion de shopping centers existants, avec l'accent sur l'expérience client.

L’Unizo s’interroge sur les permis de Docks Bruxsel

10/05/2017

Les organisations Unizo et Beweging.net s’interrogent sur la manière dont Docks Bruxsel a obtenu ses permis, qui à chaque fois lui ont été retirés pour ensuite lui être très rapidement réoctroyés.

L’avenir de Uplace ne tient plus qu’à un fil

10/05/2017

L’avenir du centre commercial Uplace à Machelen semble de plus en plus incertain. L’auditeur du Conseil d’Etat a recommandé d’annuler le plan d’affectation du sol pour la zone Vilvorde-Machelen.

Uplace s’enlise

03/05/2017

Les chances que le centre commercial Uplace à Machelen voie le jour sous sa forme actuelle s’amenuisent. Après la suspension récente du permis d’environnement, l’on s’interroge à présent sur la légitimité du projet tel qu’il se présente aujourd’hui.

Légère hausse de fréquentation dans les centres commerciaux belges

02/05/2017

Durant le premier trimestre de 2017 les centres commerciaux belges ont accueilli 0,25% de visiteurs en plus, notamment grâce à l’extension réussie du shopping center les Grands Prés à Mons.

Back to top