16 communes s’opposent au projet Uplace Machelen

16 communes s’opposent au projet Uplace Machelen

L’organisation des indépendants Unizo est parvenue à mobiliser 16 villes et communes aux environs de Machelen dans son combat contre le méga shopping center Uplace. Les municipalités tirent la sonnette d’alarme, car elles sont convaincues que les trois grands projets commerciaux aux alentours de Bruxelles (Uplace, Just under the Sky et Neo) nuiront fortement à la qualité de vie de leur commune.

Le soutien local  s’effrite  

Les villes et communes d’Aarschot, Asse, Glabbeek, Grimbergen, Huldenberg, Landen, Louvain, Londerzeel, Meysse, Merchtem, Oud-Heverlee, Overijse, Steenokkerzeel, Tirlemont, Vilvorde et Tielt-Winge ont approuvé la motion d’Unizo contre Uplace Machelen. Les administrations locales s’opposent au projet car il « déstabilisera notre région et notre commune tant en matière d’environnement, que de mobilité, de qualité de vie et développement économique, il portera atteinte aux emplois dans les noyaux d’activités de notre commune. »


Auparavant plusieurs experts, la province du Brabant-Flamand et diverses organisations de la société civile avaient déjà protesté contre la venue du plus grand complexe commercial de notre pays, englobant à la fois des magasins, des salles de cinémas, des bureaux et des établissements horeca.


Mars, le mois de la vérité

Et la tension monte , car bientôt sonnera l’heure de vérité : en effet c’est au cours du mois de mars que la ministre flamande de l’environnement, Joke Schauvliege, doit se prononcer quant au permis d’environnement, qui avait été refusé par la province du Brabant-Flamand. La semaine dernière la chaîne de télévision flamande Canvas diffusait dans l’émission Panorama un reportage concernant Uplace, pointant du doigt l’énorme coût social du projet et le gouvernement flamand ayant octroyé de manière irréfléchie un permis d’urbanisme pour ce complexe de 200.000 m².


La plate-forme interrégionale pour une politique économique durable, regroupant à la fois des organisations commerciales, ainsi que des syndicats et des associations environnementales, annonce le lancement de son site web shoppingmonster.be, qui diffusera d’ici peu toute information concernant les trois projets de centres commerciaux aux alentours de Bruxelles.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


The Mint déjà loué à 97%

20/09/2017

Après des travaux de rénovation qui auront duré deux ans, le centre commercial Monnaie au cœur de Bruxelles rouvrira ses portes d’ici peu sous le nom The Mint.

Mitiska acquiert un deuxième retail park allemand

19/09/2017

A peine deux semaines après sa première acquisition allemande, la société immobilière bruxelloise Mitiska REIM rachète à présent le Häuersteig Retail Park à Freiberg près de Dresde, et ce en collaboration avec le groupe immobilier ZREV de Frankfort.

La vente du Woluwe Shopping doit être finalisée cette année

13/09/2017

La vente du Woluwe Shopping devra être entièrement finalisée avant la fin de l’année.  AG Real Estate détient 60% des actions qu’elle souhaite revendre pour un montant de 400 millions d’euros, mais cela semble être une tâche très compliquée.

Les travaux de rénovation du Woluwe Shopping progressent bien

08/09/2017

Les travaux de rénovation effectués par AG Real Estate et qui ont débuté le mois dernier au Woluwe Shopping, progressent rapidement.  Les filiales des magasins de mode Esprit, H&M et WE ont également été rénovés de fond en comble.

Delhaize pôle d’attraction d’un nouveau centre commercial luxembourgeois

07/09/2017

Ce jeudi le nouveau centre commercial Borders ouvre ses portes près de Schengen. A terme la galerie marchande, avec pour pôle d’attraction le plus grand Delhaize du Grand-Duché de Luxembourg, hébergera une vingtaine d’enseignes.

Un projet commercial à Wanze suscite la polémique

07/09/2017

Le projet de construction d’un retail park de 7.500 m² à Wanze (province de Liège) inquiète la commune. La demande de permis de bâtir a été introduite par le promoteur immobilier, mais la commune n’a pas encore donné son feu vert.

Back to top