Accord conclu pour le ‘Mall of Europe’ sur le plateau du Heysel | RetailDetail

Accord conclu pour le ‘Mall of Europe’ sur le plateau du Heysel

Accord conclu pour le ‘Mall of Europe’ sur le plateau du Heysel

Le géant immobilier Unibail-Rodamco et la Ville de Bruxelles ont signé un accord concernant le développement du ‘Mall of Europe’, le paradis du shopping qui verra le jour sur le plateau du Heysel.

Investissement de 550 millions d’euros

Le promoteur franco-néerlandais Unibail-Rodamco, spécialisé en immobilier commercial, les sociétés de construction CFE et Besix et la Ville de Bruxelles viennent de signer un accord concernant le développement du projet NEO 1 sur la plateau du Heysel à Bruxelles. Le groupe immobilier s’était déjà vu attribuer la construction du projet fin avril, mais la signature avait quelque peu tardé suite à des querelles juridiques concernant la procédure d’attribution.


« La signature de cet accord renforce la collaboration des autorités et du secteur privé, mais donne aussi le coup d’envoi pour ce projet qui doit pérenniser l’avenir économique et social de Bruxelles grâce à la construction d’un tout nouveau quartier sur le plateau du Heysel », a déclaré le bourgmestre de Bruxelles, Yvan Mayeur.


Dans le cadre du projet NEO 1, Unibail-Rodamco sera responsable du développement du ‘Mall of Europe’. Ce centre commercial, dont le coût est estimé à 550 millions d’euros, s’étendra sur 112.000 m². Il comprendra 230 magasins, 30 restaurants, le plus grand complexe de cinéma de Belgique (avec 4.000 places) et une zone récréative de 15.000 m².


Ouverture prévue pour 2021

Outre le ‘Mall of Europe’, le projet NEO 1 prévoit également 590 logements, deux crèches, une maison de retraite et une zone de bureaux (3.500 m²). CFE et Besix se chargent du développement de la partie résidentielle. Christophe Cuvillier, CEO d’Unibail-Rodamco estime que l’accord est « une nouvelle étape  pour ce projet ambitieux dans la région bruxelloise, une primeur pour le Groupe en Belgique. »


Les premières demandes de permis seront introduites  à partir de 2016. Les travaux de construction devraient débuter en 2018. L’ouverture du centre commercial est prévue pour 2021.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Saint-Nicolas : la renaissance du phœnix

17/04/2018

Faisiez-vous, vous aussi, partie de ceux qui voyaient en Saint-Nicolas une ville dont le secteur du détail était voué à une mort certaine, étant donné l’ouverture du Waasland Shopping Center ? Et bien, revoyez votre copie !

Le centre commercial rénové Les Bastions vise 5 millions de visiteurs

12/04/2018

Après de vastes travaux d'extension et de rénovation le shopping center tournaisien Les Bastions a rouvert ses portes le 12 avril. Des pôles d'attraction comme Zara et Bershka insufflent un vent nouveau au complexe, qui en outre mise fortement sur les services.

« Les retailers doivent tous se réinventer »

10/04/2018

C’est plus que jamais le consommateur qui décide de l’orientation prise par le secteur du retail. Les chaînes de magasins doivent se réinventer et remettre leurs concepts en question, selon  Jean Baheux et Jonathan Delguste de Cushman & Wakefield.

Avis (provisoire) positif pour le projet Neo à Bruxelles

29/03/2018

La Commission de concertation de la Ville de Bruxelles a rendu un avis positif pour la demande de certificat d’urbanisme de Neo, le grand projet de réaménagement du plateau de Heysel, qui comprend également un méga centre commercial.

Rive Gauche revendu à CBRE Global Investors après une excellente année

27/03/2018

Le shopping center Rive Gauche à Charleroi change de propriétaire, après une excellente année. Avec une moyenne de 650.000 visiteurs par mois le centre commercial carolo est le deuxième plus fréquenté en Belgique.

Le shopping center Dockx Bruxsel passe sous giron canadien

27/03/2018

Des investisseurs canadiens d’Alberta Investment Management Corporation ont déboursé environ 300 millions d’euros pour le rachat du centre commercial Docks Bruxsel. Depuis la réception des travaux en 2016 le promoteur Equilis était à la recherche d’un repreneur.