Albert Heijn dans l’ancien Match de Harelbeke

Albert Heijn dans l’ancien Match de Harelbeke

Le collège échevinal de Harelbeke traitera mardi prochain la demande socio-économique introduite par la chaîne néerlandaise Albert Heijn concernant l’ancien supermarché Match (Gentseweg) à Harelbeke, fermé depuis une demi-année. Harelbeke serait ainsi la première implantation d’ Albert Heijn en dehors d’Anvers dans notre pays.

La municipalité prévoit « peu de problèmes ». La surface de vente dépassant les 400 m², une demande socio-économique est obligatoire. En cas d’approbation, plus rien ne devrait faire obstacle à l’ouverture du premier point de vente d’Albert Heijn en Flandre occidentale ; et ce après que les projets d’implantation de la chaîne à Roulers aient échoué récemment.


Harelbeke veut attirer davantage de chaînes de magasins

Harelbeke souhaite attirer davantage de commerces, voire même des chaînes de magasins dans le centre-ville. Pour ce faire la ville dresse un inventaire de tous les immeubles inoccupés et envisage le réaménagement complet de la place du marché. « Nous recherchons des cellules commerciales plus grandes, que nous inventorions. Ensuite nous nous adressons aux grandes chaînes de magasins, telles Blokker, Kruidvat, Standaard Boekhandel pour leur signaler les possibilités d’implantation dans le centre-ville », explique Martin Vandebuerie de l’administration locale.


La place du marché devrait elle aussi accueillir de nouveaux commerces : « La place du marché sera entièrement réaménagée. Il y aura des appartements avec au rez-de-chaussée des espaces commerciaux d’une surface totale de 3.600 m².  Ainsi nous tentons d’attirer de grands commerces dans notre centre-ville », ajoute Vandebuerie.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Une ancienne forge de Stella Artois transformée en marché alimentaire

26/04/2017

D’ici peu une ancienne forge de Stella Artois à Louvain sera transformée en marché alimentaire couvert. Ce projet situé à la Sluisstraat a été présenté hier et coûtera environ 140 millions d’euros.

Uplace doit licencier des employés

26/04/2017

Suite à la nouvelle incertitude concernant l’obtention des permis pour le centre commercial Uplace à Machelen, le promoteur se voit contraint de licencier une dizaine d’employés.

Le Conseil d’Etat suspend le permis environnemental de Uplace

30/03/2017

Une fois de plus Uplace doit mettre en attente ses projets de construction à Machelen. Le Conseil d’Etat vient de suspendre le permis d’environnement octroyé l’été dernier par le gouvernement flamand.

Nouveau gestionnaire pour Waasland Shopping, Toison d’Or & Co

30/03/2017

Le groupe immobilier anversois Ceusters-SCMS reprend l’exploitant de centres commerciaux et retail parks Devimo Consult, qui appartient à AG Real Estate. Le montant de cette méga transaction n’a pas été communiqué.

Waterloo s’oppose à l’ouverture d’un magasin Lidl

06/03/2017

La commune de Waterloo poursuit sa lutte contre une possible ouverture d’une filiale de la chaîne discount Lidl.  La semaine dernière, Jean-Claude Marcourt, ministre de l’Economie, avait pourtant octroyé un permis de construire pour le projet.

Déclin du commerce dans le centre-ville de Namur

06/03/2017

L’association des commerçants de Namur tire à la sonnette d’alarme. Selon leur rapport annuel, le commerce de détail dans le centre-ville est dans une spirale descendante. Grand temps de remédier à cette situation, estiment-ils.

Back to top