Ascencio n'imagine pas que les prix de location puissent augmenter

Ascencio n'imagine pas que les prix de location puissent augmenter

Au vu du climat économique actuel, la sicafi Ascencio n'imagine pas que les prix de location des grandes surfaces commerciales puissent dépasser l'indexation annuelle. C'est qui ressort des résultats du troisième trimestre de l'exercice 2011/2012 récemment publiés.

Forte augmentation des revenus grâce à l'immobilier neuf

Au cours des trois premiers trimestres de l'exercice, les revenus locatifs d'Ascencio ont atteint 18,4 millions d'euros, en augmentation de 19% par rapport à la même période de l'exercice précédent. Cette progression est principalement due à l'acquisition de nouveaux immeubles en France au cours de l'année 2011. A périmètre constant, la croissance des revenus locatifs aurait été limitée à environ 3%, soit l'inflation.


L'augmentation des revenus locatifs se traduit par un bénéfice net courant de 11 millions d'euros (+ 22%). Ces rentrées plus importantes ont été partiellement contrebalancées par une augmentation des frais financiers puisque l'endettement est plus élevé, passant de 108 à 159 millions d'euros.

 

Un spécialiste des grands magasins 

Aujourd'hui, la valeur du portefeuille immobilier d'Ascencio se monte à quelques 360 millions d'euros. La sicafi investit principalement dans des bâtiments de grands magasins, ses principaux locataires étant Carrefour, Grand Frais (France), Delhaize et Lidl. Le taux d'occupation atteint 96,3%. Principal actionnaire, la famille Mestdagh détient près de la moitié du fond, l'assureur AG Insurance détenant également une importante participation.

 

Ascencio affirme continuer à examiner de nouveaux projets d'investissements immobiliers mais entend rester très prudent, donnant la préférence à des actifs qui, à moyen et long terme, lui assurent un cash-flow durable.

Tags: