Carrefour Belgique estime qu’il y a encore place pour 4 à 6 hypermarchés | RetailDetail

Carrefour Belgique estime qu’il y a encore place pour 4 à 6 hypermarchés

Carrefour Belgique estime qu’il y a encore place pour 4 à 6 hypermarchés

A l’heure où Delhaize entame une réorganisation draconienne, Carrefour Belgique est au mieux de sa forme. Son CA renoue avec la croissance, le taux de fréquentation est en hausse et le groupe envisage même l’ouverture de 4 à 6 hypermarchés.

« 4 à 5% de clients en plus » dans les hypermarchés

Il y a cinq ans l’avenir de Carrefour dans notre pays semblait fortement compromis : certaines rumeurs allaient même jusqu’à évoquer le retrait de la chaîne en Belgique. Aujourd’hui non seulement Carrefour Belgique renaît, mais les hypermarchés – autrefois le maillon faible du distributeur français – se sont réinventés avec succès.


« En trois ans le nombre de clients a augmenté de 4 à 5% », affirme le directeur d’exploitation des hypermarchés Arnaud de Lauzières dans le journal Het Laatste Nieuws, « et le chiffre d’affaires est, lui aussi, à nouveau en hausse ». Quelle différence comparé à la situation d’il y a cinq ans, lorsque le groupe décidait de fermer huit hypermarchés non rentables et d’en transformer trois autres en supermarchés.


En vue de redynamiser les 45 hypermarchés restants dans notre pays, Carrefour leur a fait subir un réel facelift, avec une compartimentation plus explicite, voire même des shop-in-shops (photo). Ce projet de transformation a démarré en mars 2011 avec l’hypermarché de Mons et s’est terminé fin septembre avec l’hypermarché de Malmédy. Coût de l’opération : environ 150 millions d’euros. « Tous sont actuellement sur la bonne voie », souligne Arnaud de Lauzières.


« A présent on nous copie »

Et Carrefour Belgique ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et évoque avec prudence des projets d’avenir : « Nous nous penchons à nouveau sur notre expansion. Dans les régions où nous ne sommes pas (ou plus)  présents, nous sommes en discussion avec les politiciens et les promoteurs immobiliers concernant d’éventuelles possibilités », dévoile le directeur d’exploitation.


Il ajoute toutefois qu’il s’agit d’un travail de longue haleine : « Il faudra certainement une dizaine d’années, car il s’agit finalement de gros investissements. Nous pensons qu’il y a place pour 4 à 6 nouveaux magasins, à Ostende et Courtrai par exemple ». Des propos qui démentent donc la rumeur selon laquelle Ahold lorgnerait les magasins belges de Carrefour.


« Le travail n’est pas terminé, mais le premier obstacle a été franchi », conclut Arnaud de Lauzières. « Nous avons rattrapé notre retard par rapport à la concurrence. Nous espérons maintenant pouvoir prendre de l’avance. Avant Carrefour était considéré comme le mauvais élève, aujourd’hui on nous copie. Songez à nos bars à sushis par exemple. Tout cela nous incite à mettre la barre encore plus haut. Toutefois nous ne cherchons pas à être le numéro un ou deux du marché. Ce qui importe pour nous est que nos clients et nos employés soient satisfaits. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La ville de Vilvorde dépose une réclamation contre Neo

22/02/2018

La ville de Vilvorde a déposé une réclamation officielle contre le permis de construire et d’environnement demandé par Neo, un énorme projet avec centre commercial prévu sur le plateau du Heysel à Bruxelles.

La société immobilière Unibail-Rodamco satisfaite de l’exercice écoulé

02/02/2018

La société immobilière franco-néerlandaise Unibail-Rodamco qui investit principalement dans des centres commerciaux, se montre satisfaite de l’exercice écoulé.  Elle a réussi à progresser dans toutes les régions.

Taux d’inoccupation des magasins supérieur à 10% pour la première fois

01/02/2018

En 2017 le nombre d’immeubles commerciaux inoccupés en Belgique a augmenté pour la dixième année consécutive. Avec 21.027 magasins vides, le taux d’inoccupation dans notre pays dépasse pour la première fois les 10%, selon Locatus.

La ville commerçante de Tongres remonte la pente

30/01/2018

La plus vieille ville de Belgique prouve qu’il est possible de trouver une solution au problème de l’inoccupation commerciale. Avec sa politique commerciale aux accents couleur locale, Tongres pourrait bien inspirer d’autres centres commerçants.

Le Woluwe Shopping Center passe aux mains d’un groupe néerlandais

22/01/2018

La société néerlandaise Eurocommercial Properties est parvenue à un accord sur l’acquisition du Woluwe Shopping Center.  Le montant de la transaction s’élève à 425 millions d’euros.

Les centres commerciaux d’AG Real Estate terminent l’année en beauté

17/01/2018

En 2017 le nombre de visiteurs dans les sept centres commerciaux du groupe immobilier AG Real Estate a légèrement augmenté par rapport à 2016, et ce notamment grâce aux excellentes performances de City2 à Bruxelles.

Back to top