Démarrage lent pour le marché de l’immobilier commercial belge | RetailDetail

Démarrage lent pour le marché de l’immobilier commercial belge

Démarrage lent pour le marché de l’immobilier commercial belge

En 2014 le marché de l’immobilier commercial belge a connu un démarrage lent. Avec ‘à peine’ 47.000 m² - dont plus de la moitié sont des  entrepôts – le spécialiste de l’immobilier JLL parle  du plus faible volume de prise en occupation en quatre ans.

Volume de prise en occupation de magasins de 21.500 m² seulement

A l’issue des trois premiers mois de l’année le volume de prise en occupation de l’immobilier commercial en Belgique s’établit à 47.000 m². Un résultat « comparable à celui du même trimestre l’an dernier, mais nettement inférieur par rapport au trimestre précédent (-49%). Il s’agit du plus faible volume de prise en occupation depuis le premier trimestre 2010 », apprend-on dans le dernier rapport trimestriel de JLL (anciennement Jones Lang LaSalle) concernant l’immobilier commercial belge.


A noter que la majorité des transactions concernent le ‘retail warehousing’ : 25.700 m², soit près du double par rapport aux high streets (13.396 m²) et plus du quadruple comparé aux centres commerciaux (à peine 8.135 m²).


Peu de locations importantes

« La faible prise d’occupation dans les centres commerciaux est liée au faible taux de disponibilité. Quant aux rues commerçantes et aux magasins en périphérie les transactions enregistrées depuis le début de l’année sont moins importantes », explique JLL.

 

Le nombre de locations ‘importantes’ ne sont que peu nombreuses. Mango avec 1.300 m² dans la Veldstraat à Gand est la seule transaction dépassant les 1.000 m². Les trois autres grandes locations, toutes situées à l’avenue de la Toison d’Or à Bruxelles, n’atteignent pas ce seuil : &Other Stories (950 m²), Boggi Milano (660 m²) et Massimo Dutti (650 m²). Pour les deux premières enseignes il s’agit de leur premier point de vente dans la capitale, après l’ouverture de magasins à Anvers.


Loyers stables pour les emplacements exclusifs

Les loyers dans les rues commerçantes exclusives sont restés stables à 1.850 euros /m²/an, notamment pour le Meir à Anvers, la rue Neuve et l’avenue Louise à Bruxelles.


Dans le segment des centres commerciaux de catégorie supérieure (Woluwe Shopping et Wijnegem Shopping) on observe la même stagnation des loyers à 1.600 euros/m²/an.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La rue Neuve à Bruxelles dans le creux de la vague

22/05/2018

Ces dernières années la rue Neuve à Bruxelles traverse une période difficile : 10% des magasins sont vides. En cause? Les attentats terroristes, mais également la concurrence de The Mint et les travaux de rénovation de City 2.

H&M exige une baisse des loyers

11/05/2018

La chaîne de mode H&M exige que Qrf City Retail diminue ses loyers. C’est ce que révèle le spécialiste de l’immobilier commercial dans son dernier rapport trimestriel. En outre l’enseigne suédoise ferme boutique à Saint-Nicolas (Flandre orientale).

« Le boulevard Anspach à Bruxelles, nouveau pôle d’attraction pour les grandes chaînes »

09/05/2018

Après Burger King, Standaard Boekhandel à son tour s’installe dans la zone piétonne du boulevard Anspach à Bruxelles. Le réaménagement de cet axe central crée un nouveau dynamisme qui ne manquera pas d’attirer d’autres grandes enseignes.

“Faut-il un nouveau centre commercial au centre de Namur?”

24/04/2018

Un an après le rachat du projet de centre commercial de Namur par Besix,le promoteur ne semble pas avoir convaincu le Forum citoyen du bien-fondé de ses propositions. L’enjeu majeur: stimuler le commerce local tout en préservant l’espace public arboré.

Saint-Nicolas : la renaissance du phœnix

17/04/2018

Faisiez-vous, vous aussi, partie de ceux qui voyaient en Saint-Nicolas une ville dont le secteur du détail était voué à une mort certaine, étant donné l’ouverture du Waasland Shopping Center ? Et bien, revoyez votre copie !

Le centre commercial rénové Les Bastions vise 5 millions de visiteurs

12/04/2018

Après de vastes travaux d'extension et de rénovation le shopping center tournaisien Les Bastions a rouvert ses portes le 12 avril. Des pôles d'attraction comme Zara et Bershka insufflent un vent nouveau au complexe, qui en outre mise fortement sur les services.