Davantage de permis octroyés pour de grands projets commerciaux | RetailDetail

Davantage de permis octroyés pour de grands projets commerciaux

Davantage de permis octroyés pour de grands projets commerciaux

En Belgique l’année dernière 433 projets commerciaux de plus de 400 m² ont obtenu un permis, que ce soit pour de nouvelles constructions, des expansions ou encore des transformations importantes de complexes existants. Il s’agit d’une hausse de 7% par rapport à l’année précédente avec 403 permis délivrés.

La note flamande relative aux magasins freine la croissance extra-urbaine

Depuis l’instauration de la loi Ikea, la demande d’un permis socio-économique est obligatoire pour tout commerce dépassant une surface de 400 m². La moitié de ces permis concerne l’implantation de nouveaux magasins, un quart concerne des expansions et le dernier quart des transformations importantes ou réhabilitations de complexes existants.


Dans l’ensemble des provinces de Flandre – excepté au Limbourg – on compte moins de demandes de permis. Selon Karel Van Eetvelt de l’association des entrepreneurs indépendants Unizo, cette diminution s’explique par la note flamande relative aux magasins,  qui impose aux autorités locales d’indiquer clairement, via un règlement d’urbanisme et un plan d’aménagement du territoire, les endroits où les commerces sont encore autorisés à s’implanter.


Par ailleurs la procédure d’évaluation s’est sévérisée :  84% des demandes de permis ont été accordées, contre 90% l’an dernier.


Le taux d’inoccupation reste préoccupant en centre-ville

Toutefois selon Van Eetvelt, malgré la baisse du nombre de nouveaux grands projets en Flandre, l’heure n’est pas encore au triomphe. Les problèmes en centre-ville n’ont pas encore été résolus : le taux d’inoccupation d’espace commerciaux s’y élève à 7%. L’Unizo estime donc que la politique visant à renforcer les centres-villes mérite une attention particulière.


Globalement des permis ont été accordés pour 600.000 m² de surfaces commerciales, le chiffre le plus élevé depuis trois ans et 8% de plus par rapport à 2011.  Cette augmentation est attribuable uniquement à Bruxelles et à la Wallonie. A noter qu’à Bruxelles cette hausse est due principalement  à l’octroi du permis au méga centre commercial Just Under The Sky.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Saint-Nicolas : la renaissance du phœnix

17/04/2018

Faisiez-vous, vous aussi, partie de ceux qui voyaient en Saint-Nicolas une ville dont le secteur du détail était voué à une mort certaine, étant donné l’ouverture du Waasland Shopping Center ? Et bien, revoyez votre copie !

Le centre commercial rénové Les Bastions vise 5 millions de visiteurs

12/04/2018

Après de vastes travaux d'extension et de rénovation le shopping center tournaisien Les Bastions a rouvert ses portes le 12 avril. Des pôles d'attraction comme Zara et Bershka insufflent un vent nouveau au complexe, qui en outre mise fortement sur les services.

« Les retailers doivent tous se réinventer »

10/04/2018

C’est plus que jamais le consommateur qui décide de l’orientation prise par le secteur du retail. Les chaînes de magasins doivent se réinventer et remettre leurs concepts en question, selon  Jean Baheux et Jonathan Delguste de Cushman & Wakefield.

Avis (provisoire) positif pour le projet Neo à Bruxelles

29/03/2018

La Commission de concertation de la Ville de Bruxelles a rendu un avis positif pour la demande de certificat d’urbanisme de Neo, le grand projet de réaménagement du plateau de Heysel, qui comprend également un méga centre commercial.

Rive Gauche revendu à CBRE Global Investors après une excellente année

27/03/2018

Le shopping center Rive Gauche à Charleroi change de propriétaire, après une excellente année. Avec une moyenne de 650.000 visiteurs par mois le centre commercial carolo est le deuxième plus fréquenté en Belgique.

Le shopping center Dockx Bruxsel passe sous giron canadien

27/03/2018

Des investisseurs canadiens d’Alberta Investment Management Corporation ont déboursé environ 300 millions d’euros pour le rachat du centre commercial Docks Bruxsel. Depuis la réception des travaux en 2016 le promoteur Equilis était à la recherche d’un repreneur.