Davantage de permis octroyés pour de grands projets commerciaux | RetailDetail

Davantage de permis octroyés pour de grands projets commerciaux

Davantage de permis octroyés pour de grands projets commerciaux

En Belgique l’année dernière 433 projets commerciaux de plus de 400 m² ont obtenu un permis, que ce soit pour de nouvelles constructions, des expansions ou encore des transformations importantes de complexes existants. Il s’agit d’une hausse de 7% par rapport à l’année précédente avec 403 permis délivrés.

La note flamande relative aux magasins freine la croissance extra-urbaine

Depuis l’instauration de la loi Ikea, la demande d’un permis socio-économique est obligatoire pour tout commerce dépassant une surface de 400 m². La moitié de ces permis concerne l’implantation de nouveaux magasins, un quart concerne des expansions et le dernier quart des transformations importantes ou réhabilitations de complexes existants.


Dans l’ensemble des provinces de Flandre – excepté au Limbourg – on compte moins de demandes de permis. Selon Karel Van Eetvelt de l’association des entrepreneurs indépendants Unizo, cette diminution s’explique par la note flamande relative aux magasins,  qui impose aux autorités locales d’indiquer clairement, via un règlement d’urbanisme et un plan d’aménagement du territoire, les endroits où les commerces sont encore autorisés à s’implanter.


Par ailleurs la procédure d’évaluation s’est sévérisée :  84% des demandes de permis ont été accordées, contre 90% l’an dernier.


Le taux d’inoccupation reste préoccupant en centre-ville

Toutefois selon Van Eetvelt, malgré la baisse du nombre de nouveaux grands projets en Flandre, l’heure n’est pas encore au triomphe. Les problèmes en centre-ville n’ont pas encore été résolus : le taux d’inoccupation d’espace commerciaux s’y élève à 7%. L’Unizo estime donc que la politique visant à renforcer les centres-villes mérite une attention particulière.


Globalement des permis ont été accordés pour 600.000 m² de surfaces commerciales, le chiffre le plus élevé depuis trois ans et 8% de plus par rapport à 2011.  Cette augmentation est attribuable uniquement à Bruxelles et à la Wallonie. A noter qu’à Bruxelles cette hausse est due principalement  à l’octroi du permis au méga centre commercial Just Under The Sky.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


« Les centres commerciaux du futur seront des micro-cités hyper-connectées »

20/06/2018

Le shopping center londonien Westfield fête son 10ème anniversaire, le regard tourné vers l’avenir : le groupe dévoile sa stratégie futuriste ‘Destination 2028’ avec des drones-livreurs, des WC intelligents, des potagers et des espaces de méditation.

Feu vert pour la rénovation du Westland Shopping Center

19/06/2018

Le Westland Shopping Center d’Anderlecht a obtenu l’accord de la commission de concertation pour son projet de rénovation. D’ici 2020 le centre commercial sera entièrement métamorphosé et agrandi d’un tiers.

La Flandre s’attaque à la surabondance de magasins en périphérie

12/06/2018

La prolifération de magasins en périphérie pèse sur la mobilité et la viabilité et menace le commerce en centre-ville. Dans les provinces d’Anvers, de Flandre Orientale et du Brabant flamand les communes vont s’attaquer à ce problème.

La rue Neuve à Bruxelles dans le creux de la vague

22/05/2018

Ces dernières années la rue Neuve à Bruxelles traverse une période difficile : 10% des magasins sont vides. En cause? Les attentats terroristes, mais également la concurrence de The Mint et les travaux de rénovation de City 2.

H&M exige une baisse des loyers

11/05/2018

La chaîne de mode H&M exige que Qrf City Retail diminue ses loyers. C’est ce que révèle le spécialiste de l’immobilier commercial dans son dernier rapport trimestriel. En outre l’enseigne suédoise ferme boutique à Saint-Nicolas (Flandre orientale).

« Le boulevard Anspach à Bruxelles, nouveau pôle d’attraction pour les grandes chaînes »

09/05/2018

Après Burger King, Standaard Boekhandel à son tour s’installe dans la zone piétonne du boulevard Anspach à Bruxelles. Le réaménagement de cet axe central crée un nouveau dynamisme qui ne manquera pas d’attirer d’autres grandes enseignes.