Finalisation de la fusion entre DTZ et Cushman & Wakefield

Finalisation de la fusion entre DTZ et Cushman & Wakefield

La fusion entre Cushman & Wakefield et DTZ a été finalisée avec succès. La nouvelle entité, qui opérera sous le nom Cushman & Wakefield, fera partie du top 3 des plus grands acteurs du secteur immobilier dans le monde.

Top 3 mondial

Avec des bureaux dans plus de 60 pays, 43.000 collaborateurs, environ 400 millions de m² de biens immobiliers, un chiffre d’affaires de 5 milliards de dollars et 191 milliards de dollars en valeur transactionnelle, l’entité fusionnée comptera parmi les poids lourds mondiaux de l’immobilier commercial, aux côtés de JLL et CBRE. La nouvelle entité sera dirigée par Brett White en tant que CEO et Tod Lickerman en tant que président.


« C’est un moment historique pour le marché immobilier mondial », a déclaré John Forrester, nouveau CEO de la zone EMEA. « La fusion a donné un puissant coup d’accélérateur à notre objectif commun, qui est d’accroître notre envergure et notre service à la clientèle à l’échelle internationale, objectif que nous n’aurions pu atteindre seuls. Grâce à cette portée plus vaste, nous pourrons offrir un spectre plus large de solutions pour l’immobilier professionnel. »


En Europe, au Moyen-Orient et en Afrique, la nouvelle entité Cushman & Wakefield compte 5.000 collaborateur et réalise un chiffre d’affaires de près de 800 millions de dollars. Justin Taylor supervisera la branche retail dans la zone EMEA.


Koen Nevens, managing partner de Cushman & Wakefield Belgique & Luxembourg, restera à la tête des activités belges et luxembourgeoises. De plus, il a été nommé comme CEO de la région Europe du Nord, qui outre la Belgique et le Luxembourg, comprend également l’Allemagne, la Scandinavie, et les Pays-Bas. Le bureau aux Pays-Bas sera dirigé par Jeroen Lokerse.

 

Tags: