Forte augmentation du taux d’inoccupation dans les grandes villes | RetailDetail

Forte augmentation du taux d’inoccupation dans les grandes villes

Forte augmentation du taux d’inoccupation dans les grandes villes

Le nombre d’immeubles commerciaux inoccupés dans les grandes villes en Flandre ne cesse d’augmenter. Ce taux de vacance élevé a un impact négatif sur les commerçants encore actifs : en effet 4 retailers sur 10  voient leur clientèle se réduire, avec une diminution du chiffre d’affaires pour conséquence.

5 commerçants sur 6 constatent une augmentation du taux d’inoccupation

Pas moins de 83% des commerçants indiquent que le nombre d’immeubles commerciaux inoccupés aux alentours de leur magasin a fortement augmenté durant ces deux dernières années. C’est ce qui ressort d’une enquête du Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI), menée auprès de 395 commerçants dans les villes concernées.


Le résultat confirme les chiffrés émis par le bureau d’études spécialisé Locatus, qui indique que ces dernières années le taux d’inoccupation dans l’ensemble de la Belgique a augmenté de 6,4% en 2010  à 7% en 2011. Les villes de Saint-Nicolas, Turnhout et Anvers principalement sont fortement touchées par ce taux de vacance élevé, selon le SNI.


« La hausse des prix d’achat et de location des espaces commerciaux, ainsi que l’augmentation du nombre de magasins le long des axes routiers et de centres commerciaux semblent être respectivement pour 22% et 19% des commerçants les facteurs déterminants pour expliquer l’augmentation du taux d’inoccupation », explique Christine Matteeuws, présidente du SNI. La crise économique et la vague de faillites et de cessations qui en découle, sont évoquées comme cause principale par 17% des commerçants.

 

Néfaste pour l’atmosphère commerciale (et le chiffre d’affaires)

De plus, les immeubles commerciaux inoccupés ont un impact négatif sur les commerces avoisinants : 38% des magasins situés près d’une cellule commerciale inoccupée attirent moins de clients. « Il est certain que lorsque plusieurs immeubles dans le quartier sont fermés, cela a un impact négatif. Les clients évitent ce genre de quartier, d’une part parce que l’offre y plus réduite, mais également pour des raisons d’insécurité », précise Christine Mattheeuws.


A la veille des élections communales le SNI appelle les « administrations communales à accorder des primes pour encourager les entrepreneurs à s’installer dans des immeubles inoccupés. C’est déjà le cas dans certaines villes, comme Tongres, Bruges et Courtrai, mais, selon le SNI, cela devrait être la norme partout en Flandre. Cette option est certainement préférable à une taxe plus élevée sur l’inoccupation, un moyen auquel recourent souvent les  administrations locales », souligne le syndicat pour indépendants.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Saint-Nicolas : la renaissance du phœnix

17/04/2018

Faisiez-vous, vous aussi, partie de ceux qui voyaient en Saint-Nicolas une ville dont le secteur du détail était voué à une mort certaine, étant donné l’ouverture du Waasland Shopping Center ? Et bien, revoyez votre copie !

Le centre commercial rénové Les Bastions vise 5 millions de visiteurs

12/04/2018

Après de vastes travaux d'extension et de rénovation le shopping center tournaisien Les Bastions a rouvert ses portes le 12 avril. Des pôles d'attraction comme Zara et Bershka insufflent un vent nouveau au complexe, qui en outre mise fortement sur les services.

« Les retailers doivent tous se réinventer »

10/04/2018

C’est plus que jamais le consommateur qui décide de l’orientation prise par le secteur du retail. Les chaînes de magasins doivent se réinventer et remettre leurs concepts en question, selon  Jean Baheux et Jonathan Delguste de Cushman & Wakefield.

Avis (provisoire) positif pour le projet Neo à Bruxelles

29/03/2018

La Commission de concertation de la Ville de Bruxelles a rendu un avis positif pour la demande de certificat d’urbanisme de Neo, le grand projet de réaménagement du plateau de Heysel, qui comprend également un méga centre commercial.

Rive Gauche revendu à CBRE Global Investors après une excellente année

27/03/2018

Le shopping center Rive Gauche à Charleroi change de propriétaire, après une excellente année. Avec une moyenne de 650.000 visiteurs par mois le centre commercial carolo est le deuxième plus fréquenté en Belgique.

Le shopping center Dockx Bruxsel passe sous giron canadien

27/03/2018

Des investisseurs canadiens d’Alberta Investment Management Corporation ont déboursé environ 300 millions d’euros pour le rachat du centre commercial Docks Bruxsel. Depuis la réception des travaux en 2016 le promoteur Equilis était à la recherche d’un repreneur.