Forte augmentation du taux d’inoccupation dans les grandes villes | RetailDetail

Forte augmentation du taux d’inoccupation dans les grandes villes

Forte augmentation du taux d’inoccupation dans les grandes villes

Le nombre d’immeubles commerciaux inoccupés dans les grandes villes en Flandre ne cesse d’augmenter. Ce taux de vacance élevé a un impact négatif sur les commerçants encore actifs : en effet 4 retailers sur 10  voient leur clientèle se réduire, avec une diminution du chiffre d’affaires pour conséquence.

5 commerçants sur 6 constatent une augmentation du taux d’inoccupation

Pas moins de 83% des commerçants indiquent que le nombre d’immeubles commerciaux inoccupés aux alentours de leur magasin a fortement augmenté durant ces deux dernières années. C’est ce qui ressort d’une enquête du Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI), menée auprès de 395 commerçants dans les villes concernées.


Le résultat confirme les chiffrés émis par le bureau d’études spécialisé Locatus, qui indique que ces dernières années le taux d’inoccupation dans l’ensemble de la Belgique a augmenté de 6,4% en 2010  à 7% en 2011. Les villes de Saint-Nicolas, Turnhout et Anvers principalement sont fortement touchées par ce taux de vacance élevé, selon le SNI.


« La hausse des prix d’achat et de location des espaces commerciaux, ainsi que l’augmentation du nombre de magasins le long des axes routiers et de centres commerciaux semblent être respectivement pour 22% et 19% des commerçants les facteurs déterminants pour expliquer l’augmentation du taux d’inoccupation », explique Christine Matteeuws, présidente du SNI. La crise économique et la vague de faillites et de cessations qui en découle, sont évoquées comme cause principale par 17% des commerçants.

 

Néfaste pour l’atmosphère commerciale (et le chiffre d’affaires)

De plus, les immeubles commerciaux inoccupés ont un impact négatif sur les commerces avoisinants : 38% des magasins situés près d’une cellule commerciale inoccupée attirent moins de clients. « Il est certain que lorsque plusieurs immeubles dans le quartier sont fermés, cela a un impact négatif. Les clients évitent ce genre de quartier, d’une part parce que l’offre y plus réduite, mais également pour des raisons d’insécurité », précise Christine Mattheeuws.


A la veille des élections communales le SNI appelle les « administrations communales à accorder des primes pour encourager les entrepreneurs à s’installer dans des immeubles inoccupés. C’est déjà le cas dans certaines villes, comme Tongres, Bruges et Courtrai, mais, selon le SNI, cela devrait être la norme partout en Flandre. Cette option est certainement préférable à une taxe plus élevée sur l’inoccupation, un moyen auquel recourent souvent les  administrations locales », souligne le syndicat pour indépendants.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La société immobilière Unibail-Rodamco satisfaite de l’exercice écoulé

02/02/2018

La société immobilière franco-néerlandaise Unibail-Rodamco qui investit principalement dans des centres commerciaux, se montre satisfaite de l’exercice écoulé.  Elle a réussi à progresser dans toutes les régions.

Taux d’inoccupation des magasins supérieur à 10% pour la première fois

01/02/2018

En 2017 le nombre d’immeubles commerciaux inoccupés en Belgique a augmenté pour la dixième année consécutive. Avec 21.027 magasins vides, le taux d’inoccupation dans notre pays dépasse pour la première fois les 10%, selon Locatus.

La ville commerçante de Tongres remonte la pente

30/01/2018

La plus vieille ville de Belgique prouve qu’il est possible de trouver une solution au problème de l’inoccupation commerciale. Avec sa politique commerciale aux accents couleur locale, Tongres pourrait bien inspirer d’autres centres commerçants.

Le Woluwe Shopping Center passe aux mains d’un groupe néerlandais

22/01/2018

La société néerlandaise Eurocommercial Properties est parvenue à un accord sur l’acquisition du Woluwe Shopping Center.  Le montant de la transaction s’élève à 425 millions d’euros.

Les centres commerciaux d’AG Real Estate terminent l’année en beauté

17/01/2018

En 2017 le nombre de visiteurs dans les sept centres commerciaux du groupe immobilier AG Real Estate a légèrement augmenté par rapport à 2016, et ce notamment grâce aux excellentes performances de City2 à Bruxelles.

Uplace reconverti en forêt ?

29/12/2017

« La seule reconversion utile du site Uplace serait une forêt récréative. Dans une région densément peuplée, une forêt destinée aux jeux et au sport est la seule option possible et souhaitable », selon Hans Bonte, bourgmestre de Vilvorde.

Back to top