Klépierre renonce au projet Neo

Klépierre renonce au projet Neo

Le groupe français Klépierre se retire de la course en tant que candidat-investisseur dans le projet commercial Neo sur le plateau du Heysel à Bruxelles. Les candidats restants formuleront prochainement leur offre définitive.

Trois consortiums

Les trois candidats ont été choisis fin 2012 : le premier consortium comprend le britannique Hammerson, la société belgo-française Soficom et l’entreprise belge Codic. Le  deuxième groupe se compose du français Unibail-Rodamco (Forum des Halles à Paris et Euralille à Lilles) et les entreprises belges Besix et CFE.


Le troisième groupe comprend Klépierre et les investisseurs AG Real Estate et Werelhave. On ignore toutefois ce que feront les autres parties du consortium de Klépierre.  Si le retrait de Klépierre se confirme, c’est un candidat de taille qui abandonne la course : le groupe français,  actif dans quarante villes dans treize pays, gère un portefeuille immobilier d’une valeur de 16 milliards d’euros.


Les 318 centres commerciaux exploités par Klépierre, attirent plus de 1,5 milliard de visiteurs par an. Parmi les grands projets du groupe figurent notamment La Gavia à Madrid (79.000 m², 11 millions de visiteurs par an), l’Odysseum à Montpellier (45.000 m², 5,5 millions de visiteurs par an) et l’Esplanade à Louvain-la-Neuve (31.000 m², 7,5 millions de visiteurs par an).


Le projet Neo comprend une zone commerciale d’ une surface de 72.000 m², des établissements horeca sur 9.000 m² et un projet de logement comptant 750 unités. Selon le journal De Tijd,  Klépierre renoncerait au projet Neo  parce que l‘actionnaire majoritaire Simon Property, qui détient 28,9% du groupe, aurait mis des bâtons les roues.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les centres commerciaux d’AG Real Estate terminent l’année en beauté

17/01/2018

En 2017 le nombre de visiteurs dans les sept centres commerciaux du groupe immobilier AG Real Estate a légèrement augmenté par rapport à 2016, et ce notamment grâce aux excellentes performances de City2 à Bruxelles.

Uplace reconverti en forêt ?

29/12/2017

« La seule reconversion utile du site Uplace serait une forêt récréative. Dans une région densément peuplée, une forêt destinée aux jeux et au sport est la seule option possible et souhaitable », selon Hans Bonte, bourgmestre de Vilvorde.

Le Conseil d’Etat dit non à Uplace

22/12/2017

Les chances d’un jour voire la construction d’Uplace à Machelen, dans n’importe quelle forme, sont encore diminuées. Le Conseil d’Etat vient d'annuler le plan régional d'exécution spatiale pour le projet.

Unibail-Rodamco acquiert son concurrent Westfield

12/12/2017

Unibail-Rodamco rachète son concurrent Westfield pour 14 milliards d’euros. Grâce à cette reprise, le groupe franco-néerlandais ajoute 35 centres commerciaux à son portefeuille, dont 33 aux USA, et devient la plus grande société immobilière au monde.

Les rues commerçantes bruxelloises restent (malgré tout) fort fréquentées

11/12/2017

La ville de Bruxelles a réussi à se redresser après les attentats terroristes. Les grandes rues commerçantes restent très fréquentées : la rue Neuve en particulier a connu une très bonne année et a même dépassé les autres ‘hotspots’ de la capitale.

Ultime tentative de sauvetage pour Uplace

08/12/2017

Après des mois de négociations secrètes un plan ultime a été élaboré afin de sauver le projet Uplace. La nouvelle proposition est une version allégée par rapport au  plan initial.

Back to top