Klépierre veut racheter Corio

Klépierre veut racheter Corio

La foncière française Klépierre envisage la reprise du néerlandais Corio. Grâce à cette fusion le groupe gérera un portefeuille de 182 centres commerciaux d’une valeur de 21 milliards d’euros et deviendra le n°1 européen en immobilier commercial.

Corio valorisé à 7,2 milliards d’euros

Dans le cadre de cette reprise, le groupe français lancera une offre publique d’échange sur l’ensemble des titres de la société immobilière néerlandaise. Les actionnaires de Corio recevront 1,14 action Klépierre par titre Corio. Sur base du cours de bourse d’hier soir Corio est valorisé à 7,2 milliards d’euros, environ 15% de plus par rapport à sa valeur boursière nette avant l’annonce de l’offre.


La reprise aura lieu si Klépierre parvient à racheter 95% des actions de Corio. Le fonds de pension néerlandais APG, qui avec une participation de 30,6% est le principal actionnaire de Corio, a d’ores et déjà approuvé l’offre.


Corio gère 57 centres commerciaux  

Si l’opération aboutit, Klépierre acquerra un portefeuille de 57 centres commerciaux d’une valeur d’environ 7 milliards d’euros. Parmi ces centres commerciaux figurent notamment  aux Pays-Bas Hoog Cathrijne à Utrecht et Alexandrium à Rotterdam. En dehors des Pays-Bas Corio détient entre autres les shopping centers Porta di Roma (Rome), Boulevard Berlin (Berlin), Grand Littoral (Marseille), Le Gru (Turin) et Campania (Naples).


« Nous acquerrons de solides positions  aux Pays-Bas, en Allemagne et en Turquie et nous renforcerons nos positions existantes en France, en Italie, en Espagne et au Portugal, d’autant plus que les centres commerciaux de Corio sont situés dans des régions bénéficiant d’un grand pouvoir d’achat », commente Klépierre.


182 centres commerciaux en Europe après la fusion

Klépierre pour sa part détient déjà des centres commerciaux dans 40 villes dans 13 pays. Son portefeuille comprend notamment La Gavia à Madrid, l’Odysseum à Montpellier ou encore l’Esplanade à Louvain-La-Neuve. La fusion Klépierre/Corio donnera naissance à un portefeuille de 182 centres commerciaux dans 16 pays européens. Ainsi la foncière française souhaite égaler les principaux exploitants américains de shopping centers.


 Klépierre et Corio pensent finaliser la transaction au cours du premier trimestre de l’année prochaine. Ils estiment que la fusion permettra d’économiser jusqu’à 60 millions d’euros. La nouvelle entité sera contrôlée par Simon Property (18,5% des actions) BNP Paribas (13,7%) et APG (13,6%).

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les centres commerciaux d’AG Real Estate terminent l’année en beauté

17/01/2018

En 2017 le nombre de visiteurs dans les sept centres commerciaux du groupe immobilier AG Real Estate a légèrement augmenté par rapport à 2016, et ce notamment grâce aux excellentes performances de City2 à Bruxelles.

Uplace reconverti en forêt ?

29/12/2017

« La seule reconversion utile du site Uplace serait une forêt récréative. Dans une région densément peuplée, une forêt destinée aux jeux et au sport est la seule option possible et souhaitable », selon Hans Bonte, bourgmestre de Vilvorde.

Le Conseil d’Etat dit non à Uplace

22/12/2017

Les chances d’un jour voire la construction d’Uplace à Machelen, dans n’importe quelle forme, sont encore diminuées. Le Conseil d’Etat vient d'annuler le plan régional d'exécution spatiale pour le projet.

Unibail-Rodamco acquiert son concurrent Westfield

12/12/2017

Unibail-Rodamco rachète son concurrent Westfield pour 14 milliards d’euros. Grâce à cette reprise, le groupe franco-néerlandais ajoute 35 centres commerciaux à son portefeuille, dont 33 aux USA, et devient la plus grande société immobilière au monde.

Les rues commerçantes bruxelloises restent (malgré tout) fort fréquentées

11/12/2017

La ville de Bruxelles a réussi à se redresser après les attentats terroristes. Les grandes rues commerçantes restent très fréquentées : la rue Neuve en particulier a connu une très bonne année et a même dépassé les autres ‘hotspots’ de la capitale.

Ultime tentative de sauvetage pour Uplace

08/12/2017

Après des mois de négociations secrètes un plan ultime a été élaboré afin de sauver le projet Uplace. La nouvelle proposition est une version allégée par rapport au  plan initial.

Back to top