La tour de Uplace Machelen fait obstacle au trafic aérien | RetailDetail

La tour de Uplace Machelen fait obstacle au trafic aérien

La tour de Uplace Machelen fait obstacle au trafic aérien

Nouvelle polémique dans le dossier épineux du méga-complexe commercial Uplace Machelen. Objet de la querelle : une tour de 90 mètres de haut qui oppose le secrétaire d’état à la Mobilité, Melchior Wathelet (cdH) d’une part et d’autre part – et à nouveau – le ministre flamand de l’Aménagement du territoire, Philippe Muyters (N-VA) .

Perturbation des trajectoires aériennes

Wathelet a signalé dans une courrier adressé à Muyters que la tour en question se situait juste en-dessous de couloirs aériens et de trajectoires de décollage et constitue donc un « sérieux obstacle » pour le trafic aérien à Zaventem. L’aéroport national se trouve à quelques pas seulement de Machelen.


Le secrétaire d’état indique qu’une modification  des trajectoires aériennes « perturberait l’équilibre au niveau des nuisances sonores autour de Zaventem.»


Une discussion sans fin

La Direction Générale du Transport Aérien (DGTA) prétend que ni le gouvernement flamand, ni les promoteurs de Uplace  n’ont requis leur avis. Un manquement jugé « intolérable », par Wathelet. Affirmation contestée par le cabinet de Muyters qui affirme qu’après l'approbation du permis de bâtir et avant l'expiration du délai de recours, la DGTA a consulté les plans et n’a émis aucune objection. Toujours selon Muyters, les promoteurs de Uplace auraient discuté des plans avec Brussels Airport et Belgocontrol, avant l’approbation du permis de bâtir.


Dans l’émission ‘De Ochtend’ sur Radio 1, Wathelet confirme qu’il y a bien eu des « contacts informels, mais le gouvernement flamand n’aurait jamais introduit de dossier, alors qu’il savait qu’un avis était obligatoire». C’est pourquoi Wathelet a demandé qu’on lui transmette les plans de Uplace : « S’il n’y pas de problème, il n’y a pas de problème. Mais selon mes contacts avec Belgocontrol, il y aurait des problèmes pour la sécurité de l’aéroport. »


Le ciel s’assombrit donc de plus en plus sur le projet Uplace. Les villes de Leuven et Vilvorde ont déjà fait objection auprès du Conseil d’Etat contre le permis de bâtir délivré fin octobre par le gouvernement flamand. Uplace attend encore un permis environnemental, dont il devrait être décidé dans le courant du mois de mars. Cette nouvelle discussion concernant la tour de Uplace est un nouvel argument pour les nombreux adversaires du projet. Uplace pour sa part n’a pas encore réagi.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


H&M exige une baisse des loyers

11/05/2018

La chaîne de mode H&M exige que Qrf City Retail diminue ses loyers. C’est ce que révèle le spécialiste de l’immobilier commercial dans son dernier rapport trimestriel. En outre l’enseigne suédoise ferme boutique à Saint-Nicolas (Flandre orientale).

« Le boulevard Anspach à Bruxelles, nouveau pôle d’attraction pour les grandes chaînes »

09/05/2018

Après Burger King, Standaard Boekhandel à son tour s’installe dans la zone piétonne du boulevard Anspach à Bruxelles. Le réaménagement de cet axe central crée un nouveau dynamisme qui ne manquera pas d’attirer d’autres grandes enseignes.

“Faut-il un nouveau centre commercial au centre de Namur?”

24/04/2018

Un an après le rachat du projet de centre commercial de Namur par Besix,le promoteur ne semble pas avoir convaincu le Forum citoyen du bien-fondé de ses propositions. L’enjeu majeur: stimuler le commerce local tout en préservant l’espace public arboré.

Saint-Nicolas : la renaissance du phœnix

17/04/2018

Faisiez-vous, vous aussi, partie de ceux qui voyaient en Saint-Nicolas une ville dont le secteur du détail était voué à une mort certaine, étant donné l’ouverture du Waasland Shopping Center ? Et bien, revoyez votre copie !

Le centre commercial rénové Les Bastions vise 5 millions de visiteurs

12/04/2018

Après de vastes travaux d'extension et de rénovation le shopping center tournaisien Les Bastions a rouvert ses portes le 12 avril. Des pôles d'attraction comme Zara et Bershka insufflent un vent nouveau au complexe, qui en outre mise fortement sur les services.

« Les retailers doivent tous se réinventer »

10/04/2018

C’est plus que jamais le consommateur qui décide de l’orientation prise par le secteur du retail. Les chaînes de magasins doivent se réinventer et remettre leurs concepts en question, selon  Jean Baheux et Jonathan Delguste de Cushman & Wakefield.