Le Conseil d’Etat suspend le permis d’urbanisme de City Mall à Verviers

Le Conseil d’Etat suspend le permis d’urbanisme de City Mall à Verviers

La réalisation du projet de centre commercial de City Mall au cœur de Verviers semble plus éloignée que jamais. Selon la RTBF, le Conseil d’Etat a suspendu le permis d’urbanisme qui avait été délivré par la ville en avril dernier et confirmé par le gouvernement wallon, en raison d’un vice de procédure.

Situation kafkaïenne

Comme nous l’avions déjà communiqué au mois d’août dernier l’auditeur auprès du Conseil d’Etat avait recommandé d’annuler le permis, délivré par la Ville de Verviers pour un grand complexe commercial de 28.000 m², qui aurait dû ouvrir ses portes en 2014 sur les rives de la Vesdre. Le Conseil d’Etat  a donc suivi l’avis négatif émis par l’auditeur.


Selon la radio francophone le Conseil d’Etat se base sur  une erreur de procédure pour le moins rocambolesque. Les plans du promoteur prévoient l’élargissement de quelques rues avoisinantes afin de faciliter l’accès au centre commercial. Selon les opposants du projet (qui ont donc obtenu gain de cause) il aurait fallu pour cela un vote au conseil communal. Or comble de l’absurde le règlement communal ne permet pas de le faire si un permis d'urbanisme n'a pas d'abord été accordé.

 

Parcours du combattant

La saga du centre commercial verviétois, qui dure depuis maintenant 8 ans déjà, semble interminable. Le promoteur a dû revoir ses plans à cinq reprises et le dossier dans son ensemble lui aurait déjà coûté 40 millions d’euros, y compris l’achat de plusieurs immeubles.


Seule consolation : le cabinet du ministre wallon de l’aménagement du territoire, Philippe Henry, a fait savoir ne pas vouloir remettre en cause le projet City Mall à Verviers. Aux juristes à présent de trancher ce nœud gordien.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Tags: