Le consortium perdant du projet Neo se rend au Conseil d’Etat

Le consortium perdant du projet Neo se rend au Conseil d’Etat

Le consortium autour du groupe britannique Hammerson se rend au Conseil d’Etat pour contester l’attribution du projet Neo sur le plateau de Heysel au duo Unibail-Rodamco.

Création d’un nouveau quartier commercial

Récemment la ville de Bruxelles a attribué le projet de construction du complexe Neo au duo franco-néerlandais Unibail-Rodamco, associé aux deux promoteurs belges Besix et CFE, qui l’ont emporté de justesse face au  consortium formé par le  britannique Hammerson et ses partenaires belges Soficom et Codic.


Toutefois le consortium de Hammerson conteste cette décision. Selon le journal De Tijd, le groupe est prêt à mettre tout en œuvre pour obtenir le contrat. C’est pourquoi Hammerson se tourne vers le Conseil d’Etat, qui devra se prononcer dans cette affaire. N’étant pas lié à des délais, on ignore quand le Conseil tranchera.


Le projet Neo prévoit la création d’un nouveau quartier commercial avec 112.000 m² de magasins, restaurants et espaces récréatifs. Le site comprendra également 3.500 m² de bureaux, 590 logements, une maison de repos et deux crèches. Unibail-Rodamco se chargera du complexe retail ‘Mall of Europe’, tandis que CFE et Besix seront responsables de la partie résidentielle. L’ouverture est prévue pour 2021.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: