Les transactions immobilières diminuent de moitié au premier semestre | RetailDetail

Les transactions immobilières diminuent de moitié au premier semestre

Les transactions immobilières diminuent de moitié au premier semestre

Les chaînes de magasins internationales, qui ces dernières années ont fortement étendu leur réseau commercial en Belgique, semblent avoir ralenti la cadence durant le premier semestre de cette année. C’est ce qu’annonce le spécialiste de l’immobilier CBRE dans son bilan semestriel.

Les localisations primaires toujours très recherchées

Ces dernières années la Belgique a connu une véritable invasion de nouvelles chaînes de magasins internationales et les chaînes déjà présentes ont continué à se développer. Ce premier semestre, notre pays a enregistré des transactions immobilières (location et vente), équivalentes à une surface globale de 106.797 m², soit la moitié par rapport à la même période en 2011. A signaler toutefois que début 2011 de nombreux nouveaux parcs commerciaux extra-urbains ont sérieusement gonflé ces chiffres, alors que cette année par contre on compte très peu de nouveaux projets commerciaux.


La demande d’emplacements commerciaux primaires reste considérable, selon CBRE.  Actuellement les commerçants payent des loyers d’environ 1.800 euros/m² pour les endroits exclusifs comme par exemple au Meir à Anvers ou à la rue Neuve à Bruxelles. Dans les plus  grands shopping centers belges aussi, ces  localisations primaires continuent à être très demandées.


Plus de la moitié des investissements dans le retail

Bien que les commerçants ces six derniers mois aient quelque peu freiné la cadence, le secteur retail dans son ensemble représente plus de la moitié des investissements. Le montant global des transactions réalisées jusqu’à présent en 2012 s’élève à 649 millions d’euros, dont 345 millions d’euros ont été investi dans l’immobilier commercial. Le marché de bureaux bruxellois suit en deuxième position, loin derrière, avec 142 millions d’euros. En numéro trois l’immobilier dans le secteur des soins (maisons de repos et de soins, seigneuries, résidences de services … et autres) : 136 millions d’euros.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Saint-Nicolas : la renaissance du phœnix

17/04/2018

Faisiez-vous, vous aussi, partie de ceux qui voyaient en Saint-Nicolas une ville dont le secteur du détail était voué à une mort certaine, étant donné l’ouverture du Waasland Shopping Center ? Et bien, revoyez votre copie !

Le centre commercial rénové Les Bastions vise 5 millions de visiteurs

12/04/2018

Après de vastes travaux d'extension et de rénovation le shopping center tournaisien Les Bastions a rouvert ses portes le 12 avril. Des pôles d'attraction comme Zara et Bershka insufflent un vent nouveau au complexe, qui en outre mise fortement sur les services.

« Les retailers doivent tous se réinventer »

10/04/2018

C’est plus que jamais le consommateur qui décide de l’orientation prise par le secteur du retail. Les chaînes de magasins doivent se réinventer et remettre leurs concepts en question, selon  Jean Baheux et Jonathan Delguste de Cushman & Wakefield.

Avis (provisoire) positif pour le projet Neo à Bruxelles

29/03/2018

La Commission de concertation de la Ville de Bruxelles a rendu un avis positif pour la demande de certificat d’urbanisme de Neo, le grand projet de réaménagement du plateau de Heysel, qui comprend également un méga centre commercial.

Rive Gauche revendu à CBRE Global Investors après une excellente année

27/03/2018

Le shopping center Rive Gauche à Charleroi change de propriétaire, après une excellente année. Avec une moyenne de 650.000 visiteurs par mois le centre commercial carolo est le deuxième plus fréquenté en Belgique.

Le shopping center Dockx Bruxsel passe sous giron canadien

27/03/2018

Des investisseurs canadiens d’Alberta Investment Management Corporation ont déboursé environ 300 millions d’euros pour le rachat du centre commercial Docks Bruxsel. Depuis la réception des travaux en 2016 le promoteur Equilis était à la recherche d’un repreneur.