Media Markt abandonne Saint-Nicolas

Media Markt abandonne Saint-Nicolas

L’enseigne d’électronique grand public Media Markt abandonne son projet d’ouverture d’un point de vente dans la Stationsstraat à Saint-Nicolas (Flandre-Orientale).  Pourtant, le projet était en préparation depuis des années.  La municipalité avait même mis au point un plan d’expropriation du site convoité, afin d’éviter qu’une partie ne s’oppose au projet.

Media Markt devait être le sauveur

La municipalité avait misé tous ses espoirs sur Media Markt pour redynamiser la rue commerçante en déclin depuis la création du Waasland Shopping Center et suite à son accès difficile.


Initialement le promoteur Polar Star voulait acheter douze immeubles et les abattre, pour permettre ainsi à Media Markt de s’installer dans un nouvel espace commercial de 3.200 m² au premier et second étage.  Le rez-de-chaussée aurait été loué à cinq autres magasins.


Mais suite à l’inoccupation croissante de la Stationsstraat et les difficultés d’acquisition des douze immeubles, le promoteur a décidé de revoir les plans en juin 2010.  La surface commerciale serait réduite de moitié et s’installerait au rez-de-chaussée.

 

Les propriétaires d’ immeubles dupés

Aujourd’hui, Media Markt a décidé de se retirer complètement et d’abandonner le projet.  Après de longs mois d’incertitude, on y voit maintenant un peu plus clair dans ce dossier.


Mais le dossier n’est probablement pas complètement clôturé.  Pendant toutes ces années, les propriétaires des immeubles convoités par Polar Star se sont retrouvés le dos au mur.  La menace d’ expropriation a dissuadé les autres  candidats acheteurs et les éventuels nouveaux locataires.  Pour éviter qu’une partie ne fasse obstacle au projet, la ville de Saint-Nicolas avait minutieusement préparé un plan d’expropriation.

 

Réaménagement de la Stationsstraat

Entre-temps, la municipalité a débuté le réaménagement de la Stationsstraat.  Initialement, elle aurait attendu jusqu’après la construction du Media Markt, mais la ville de Saint-Nicolas risquait alors de perdre des subsides, car le projet devait être réalisé avant le mois juin 2013.


La municipalité rénove la rue façade après façade.  Le but est d’en faire une rue piétonne et commerçante agréable, pavée de pierre naturelle avec des terrasses, des plans d’eau et un aménagement des espaces verts.  Le réaménagement complet coûtera 3,572 millions d’euros, dont 830.000 euros subsidiés par l’Europe, 446.000 euros par la Flandre et 149.000 euros par la province de Flandre-Orientale.

 

 

Traduction : Laure Jacobs

Tags: