Mitiska veut investir 200 millions d’euros en biens commerciaux périphériques | RetailDetail

Mitiska veut investir 200 millions d’euros en biens commerciaux périphériques

Mitiska veut investir 200 millions d’euros en biens commerciaux périphériques

La société d’investissement Mitiska a réuni 41 millions d’euros qu’elle souhaite investir dans des biens commerciaux périphériques et des retail parks. Dans une phase suivante l’objectif est d’atteindre un  capital de 75 millions d’euros, ce qui devrait permettre  de conclure des transactions pour quelque  200 millions d’euros.

First Retail International

Mitiska s’est engagé à hauteur de  10 millions d’euros. D’autres investisseurs privés et institutionnels belges, néerlandais, luxembourgeois et suisses sont intervenus pour les 31 millions d’euros restants. La famille Colruyt notamment s’est engagée via sa société d’investissement Korys. Côté suisse on notera la participation du gestionnaire de fortune Banque Thaler.


Le projet sera réalisé via la filiale de Mitiska, First Retail International (FRI), qui se focalise tant sur le  développement de projets en Europe Occidentale que sur l’acquisition de projets achevés en Europe Centrale et de l’Est. Le marché des magasins périphériques et des retail parks étant essentiellement un marché local, FRI vise une collaboration avec des partenaires locaux, de préférence sur base  50/50. Ainsi en Roumanie, FRI a conclu un partenariat  exclusif avec Alpha Property Development et des négociations sont en cours dans d’autres pays.


Rendement de 10% à 15%

FRI vise une distribution intégrale des bénéfices ou produits de revente, l'objectif étant d’ offrir aux investisseurs un rendement régulier de l'ordre de 3% à 6% par an, combiné avec une appréciation du capital à long terme débouchant sur un taux de rendement interne total pour les investisseurs de 10% à 15%.


Selon Luc Geuten de Mitiska le créneau des magasins périphériques et retail parks a prouvé dans diverses circonstances économiques qu’il était un secteur stable et liquide. FRI permet ainsi à Mitiksa de poursuivre sa mission d’investisseur actif dans ce créneau.


FRI est géré par l’équipe de spécialistes de Mitiska Ventures,  dont les membres ont travaillé en étroite collaboration au cours des 6 dernières années au sein de la société Mitiska. Durant cette période, l'équipe a mis en place un pipeline de projets  représentant un investissement total d'environ 100 millions d’euros. Ces projets généreront un rendement de 9%  à 10% sur investissement.


Alfred Bouckaert, actuellement président de Belfius  et précédemment actif chez AXA et au Crédit Lyonnais, est président du conseil d’administration de First Retail International.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


« Les centres commerciaux du futur seront des micro-cités hyper-connectées »

20/06/2018

Le shopping center londonien Westfield fête son 10ème anniversaire, le regard tourné vers l’avenir : le groupe dévoile sa stratégie futuriste ‘Destination 2028’ avec des drones-livreurs, des WC intelligents, des potagers et des espaces de méditation.

Feu vert pour la rénovation du Westland Shopping Center

19/06/2018

Le Westland Shopping Center d’Anderlecht a obtenu l’accord de la commission de concertation pour son projet de rénovation. D’ici 2020 le centre commercial sera entièrement métamorphosé et agrandi d’un tiers.

La Flandre s’attaque à la surabondance de magasins en périphérie

12/06/2018

La prolifération de magasins en périphérie pèse sur la mobilité et la viabilité et menace le commerce en centre-ville. Dans les provinces d’Anvers, de Flandre Orientale et du Brabant flamand les communes vont s’attaquer à ce problème.

La rue Neuve à Bruxelles dans le creux de la vague

22/05/2018

Ces dernières années la rue Neuve à Bruxelles traverse une période difficile : 10% des magasins sont vides. En cause? Les attentats terroristes, mais également la concurrence de The Mint et les travaux de rénovation de City 2.

H&M exige une baisse des loyers

11/05/2018

La chaîne de mode H&M exige que Qrf City Retail diminue ses loyers. C’est ce que révèle le spécialiste de l’immobilier commercial dans son dernier rapport trimestriel. En outre l’enseigne suédoise ferme boutique à Saint-Nicolas (Flandre orientale).

« Le boulevard Anspach à Bruxelles, nouveau pôle d’attraction pour les grandes chaînes »

09/05/2018

Après Burger King, Standaard Boekhandel à son tour s’installe dans la zone piétonne du boulevard Anspach à Bruxelles. Le réaménagement de cet axe central crée un nouveau dynamisme qui ne manquera pas d’attirer d’autres grandes enseignes.