Namur, nouveau pôle d’attraction pour l’immobilier commercial

Namur, nouveau pôle d’attraction pour l’immobilier commercial

A en croire Cushman & Wakefield, Namur serait ‘the place to be’  pour les retailers et les investisseurs en immobilier commercial. Le spécialiste en immobilier annonce une activité immobilière record dans la capitale wallonne, tant au niveau du volume qu’au niveau du nombre de transactions.

26 millions d’euros

Depuis le début de cette année Cushman & Wakefield a négocié six grandes transactions immobilières, représentant un montant total d’environ 26 millions d’euros. « Et ceci uniquement pour la ville de Namur, ce qui au niveau du volume et du nombre de transactions peut être considéré comme exceptionnellement élevé »,  affirme l’expert en immobilier.


Cette année record a démarré avec la vente de l’Avenue de la Gare n° 9-10 (environ 400 m², loué à Pearle) à Herpain Urbus Retail. Ensuite le vente de la Rue de Fer n°10 (200 m², loué par Prémaman jusqu’il y a peu) au groupe Bermaso et la Rue de Fer n°93-95 (environ 700 m², loué à Jules) à un investisseur privé. Durant les mois d’été deux autres ventes ont été réalisées avec le Groupe Etam (Rue de l'Ange 57-59 et Rue de Fer 109).


Développement du cœur commercial de Namur

« Nous constatons que les investisseurs croient aux qualités intrinsèques de Namur en tant que capitale de la Wallonie et que visiblement ils anticipent sur l’arrivée du nouveau shopping center 'Le Côté Verre' du promoteur City Mall », commente Arnaud de Bergeyck, Head of Capital Markets Retail.


« La venue du nouveau centre commercial (prévue au plus tôt dans la deuxième moitié de 2014, ndlr.) contribuera au développement futur du cœur commercial de Namur », confirme Nicolas Beaussillon, partenaire chez Cushman & Wakefield.


Autre preuve de la popularité de la ville de Namur : le choix de la chaîne américaine Starbucks d’y installer son premier bar à café wallon au mois de mai dernier.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: