Nouveau rejet du permis de construire d’un Lidl à Kapellen

Nouveau rejet du permis de construire d’un Lidl à Kapellen

C’est la deuxième fois que l’administration communale anversoise rejette le permis de construire pour un nouvel Lidl situé dans la Antwerpsesteenweg à Kapellen.  Le discounter avait pourtant adapté ses plans suite au premier rejet.

« Le problème, c’est la sortie, pas le magasin en soi »

Fin 2013, Lidl avait annoncé vouloir ouvrir une nouvelle enseigne le long de la Antwerpsesteenweg à Kapellen.  Elle devrait être située derrière la station-service Total, à l’endroit où se trouvait le magasin ‘Bruidsparadijs’.

 

Suite à la plainte d’un voisin, la province avait déjà rejeté le permis de construire au mois d’août de l’année dernière.  Selon ses dires, ce voisin n’aurait aucune objection quant à l’arrivée d’un nouveau supermarché – « je pourrais même y faire mes courses » - mais s’oppose à l’emplacement où Lidl projette d’installer la sortie vers la route principale : « Cette sortie est prévue à l’endroit où la rue est rétrécie et créerait des bouchons. »

 

Lidl est allé au Conseil pour les Contestations des Autorisations, a introduit des plans adaptés et a reçu un nouveau feu vert de la commune de Kapellen.  Mais le voisin et trois autres familles ont fait appel et ont encore une fois obtenu gain de cause.  « Selon la Députation permanente, l’enquête sur la mobilité n’aurait apparemment pas été menée de manière suffisamment approfondie.  Il est possible que Lidl se rende à nouveau au Conseil pour les Contestations des Autorisations », précise Luc Devriese (N-VA), échevin de l’Economie.  Lidl souhaite d’abord « étudier la motivation » avant de réagir.

 

Trouver une solution ne sera de toute façon pas chose simple : une entrée et sortie supplémentaire sur la Antwerpsesteenweg n’est pas envisageable pour l’Agence des Routes et de la Circulation puisque le trafic vers et depuis les enseignes Delhaize et Quick situées un peu plus loin, est déjà très important.

Tags: