Océade et Mini-Europe doivent faire place au méga projet commercial Neo | RetailDetail

Océade et Mini-Europe doivent faire place au méga projet commercial Neo

Océade et Mini-Europe doivent faire place au méga projet commercial Neo

Les parcs de loisirs Océade et Mini-Europe doivent faire place au méga projet commercial Neo. Les promoteurs estiment que les parcs ne cadrent pas dans le projet d’aménagement du plateau du Heysel. Ils devront donc « s’adapter ou disparaître ». La pétition lancée par Groen ! contre Uplace Machelen prouve une fois de plus  que les projets mégalomanes bruxellois sont loin de faire l’unanimité.

Les parcs détonnent dans le cadre esthétique du projet Neo

Océade et Mini-Europe devront probablement fermer leurs portes dès la fin du mois d’août 2013. Ils devront faire place  au projet immobilier de grande envergure Neo, qui a été approuvé la semaine dernière. Ce gigantesque site comprendra un centre commercial, 750 logements, ainsi qu’ une salle de concert et devrait attirer plus de 8 millions de visiteurs par an et tout cela sur  l’esplanade du Heysel. Océade et Mini-Europe se trouvent sur des terrains loués à la ville de Bruxelles, qui à présent a opté pour le projet Néo.


Le paysage au pied de l’Atomium subira donc une métamorphose radicale et dans ce « cadre esthétique » les deux parcs récréatifs - et surtout Océade - n’ont pas leur place sous leur forme actuelle, selon les promoteurs. Selon Thierry Meeùs, propriétaire des deux parcs, Océade pourrait subsister  uniquement s’il est déplacé d’une centaine de mètres. Mini-Europa disparaîtrait partiellement et la partie restante serait accessible gratuitement.


Un déménagement financièrement irréalisable

« On peut rester à condition qu’on reconstruise Océade et Mini-Europe avec une situation financièrement inexploitable », déclare Meeùs ému dans le journal de Morgen. « Il est irréalisable financièrement de déménager des parcs, ni dans Bruxelles, ni ailleurs ».


Ce qu’il adviendra des collaborateurs des parcs d’attraction, est encore un point d’interrogation. La ville de Bruxelles envisage de prendre en charge le personnel et les promoteurs de Neo eux aussi seraient disposés à proposer une offre au personnel licencié. Actuellement  les parcs emploient 60 à 70 personnes à plein temps.


 ‘U Place is not My Place’

Le parti écolo flamand Groen ! pour sa part a lancé une pétition et un website contre Uplace, autre vaste projet commercial à Bruxelles. Sous le slogan ‘Uplace is not My Place’ les verts entendent faire pression sur la ministre flamande de l’environnement, Joke Schauvliege, afin qu’elle refuse le permis d’environnement à Uplace.


Tous les arguments possibles – pas seulement écologiques – sont invoqués par Groen ! pour empêcher ce projet colossal  (à la fois centre commercial, résidentiel et d’affaires) sous le viaduct de Bruxelles (sur les anciens terrains de l’usine Renault). La présence de trois mastodontes commerciaux (Neo sur le plateau du Heysel, Just Under the Sky près du pont van Praet et Uplace Machelen)  dans un rayon d’une dizaine de km seulement, c’en est trop pour les écolos.


Outre les actions de protestation de Groen !, d’autres plaintes ont été déposées par la ville de Leuven, Grimbergen et Vilvorde contre Uplace. Selon la RTBF, la Région bruxelloise aurait elle aussi envisagé d’agir, mais y aurait renoncé pour éviter un conflit communautaire. Mi-mars le gouvernement flamand devrait se prononcer quant à l’octroi du permis d’environnement  à Uplace.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Saint-Nicolas : la renaissance du phœnix

17/04/2018

Faisiez-vous, vous aussi, partie de ceux qui voyaient en Saint-Nicolas une ville dont le secteur du détail était voué à une mort certaine, étant donné l’ouverture du Waasland Shopping Center ? Et bien, revoyez votre copie !

Le centre commercial rénové Les Bastions vise 5 millions de visiteurs

12/04/2018

Après de vastes travaux d'extension et de rénovation le shopping center tournaisien Les Bastions a rouvert ses portes le 12 avril. Des pôles d'attraction comme Zara et Bershka insufflent un vent nouveau au complexe, qui en outre mise fortement sur les services.

« Les retailers doivent tous se réinventer »

10/04/2018

C’est plus que jamais le consommateur qui décide de l’orientation prise par le secteur du retail. Les chaînes de magasins doivent se réinventer et remettre leurs concepts en question, selon  Jean Baheux et Jonathan Delguste de Cushman & Wakefield.

Avis (provisoire) positif pour le projet Neo à Bruxelles

29/03/2018

La Commission de concertation de la Ville de Bruxelles a rendu un avis positif pour la demande de certificat d’urbanisme de Neo, le grand projet de réaménagement du plateau de Heysel, qui comprend également un méga centre commercial.

Rive Gauche revendu à CBRE Global Investors après une excellente année

27/03/2018

Le shopping center Rive Gauche à Charleroi change de propriétaire, après une excellente année. Avec une moyenne de 650.000 visiteurs par mois le centre commercial carolo est le deuxième plus fréquenté en Belgique.

Le shopping center Dockx Bruxsel passe sous giron canadien

27/03/2018

Des investisseurs canadiens d’Alberta Investment Management Corporation ont déboursé environ 300 millions d’euros pour le rachat du centre commercial Docks Bruxsel. Depuis la réception des travaux en 2016 le promoteur Equilis était à la recherche d’un repreneur.