Pas de permis pour le centre commercial Be-Mine à Beringen

Pas de permis pour le centre commercial Be-Mine à Beringen

Le centre commercial Be-Mine à Beringen (Limbourg) n’a pas obtenu de permis : les ministres compétents tant régionaux que fédéraux estiment – cette fois unanimement – que le projet sous sa forme actuelle est de trop grande envergure. Le projet devait s’étendre sur une surface de 28.000 m² et s’inscrivait dans le plan de réhabilitation des anciennes mines de charbon.

Problème de mobilité, trop peu de demande

Les arguments de ce refus sont divers : Be-Mine ne cadre pas dans le développement de la ville de Beringen et de plus va à l’encontre de la note du gouvernement flamand visant à renforcer les centres-villes. D’autre part le centre commercial provoquerait une surcharge au niveau du trafic   dans les alentours immédiats, communique-t-on sur TV Limburg.


Unizo Limbourg se dit satisfait de cette décision : « On a voulu implanter un centre commercial pour couvrir les frais de la rénovation, et non pas parce qu’il y avait une demande venant du marché. On a voulu créer une offre artificielle en fonction des coûts. » L’organisation des indépendants s’attend à ce qu’un nouveau projet à plus petite échelle soit introduit d’ici peu, qui obtiendra facilement un permis socio-économique.


Quid Uplace ?

Quant à cet autre projet  commercial pour le moins épineux, le fameux complexe Uplace à Machelen, Hilde Crevits, ministre de la Mobilité, indiquait lundi dernier que l’impact sur la mobilité serait restreint, moyennant une optimalisation du Ring de Bruxelles. Peut-être les adversaires de Uplace  évoqueront-ils le cas de Beringen comme précédent dans leur combat contre le méga projet bruxellois … ?

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: