Qrf clôture avec succès sa première année boursière | RetailDetail

Qrf clôture avec succès sa première année boursière

Qrf clôture avec succès sa première année boursière

En 2014 la société Qrf, spécialisée dans l’immobilier commercial, a réalisé un résultat locatif net de 8,1 millions d’euros et un bénéfice net de 2,9 millions d’euros. Toutefois la croissance du portefeuille s’est avérée moins rapide que prévu.

Acquisitions pour un montant de 26,1 millions d’euros

L’année dernière Qrf a racheté sept sites commerciaux à Anvers, Termonde, Hasselt, Heist-op-den-Berg, Louvain et Tongres. Toutes les unités ont été louées à de grandes chaînes nationales et internationales, notamment ICI Paris XL, C&A, Hunkemöller ou encore Panos. Le montant total de ces acquisitions s’élève à 26,1 millions d’euros, soit un montant inférieur aux 35 millions d’euros prévus par le management lors de l’entrée en bourse de Qrf fin 2013.


La part de l’immobilier en centre-ville dans le portefeuille a augmenté de 66% fin 2013 à 73% fin 2014. La valeur totale du portefeuille immobilier atteint désormais 139,2 millions d’euros (+21,9%). Le taux d’endettement a augmenté de 40,9% à 45,4%.


« Nous sommes heureux de pouvoir annoncer que pour le premier exercice comptable de Qrf le résultat net courant de 1,40 euro par action dépasse les prévisions émises lors de l’introduction en bourse. Cet excellent résultat nous permet en outre de verser le dividende brut prévu de 1,30 euro », précise la CEO Anneleen Desmyter.


Taux d’occupation physique légèrement inférieur

Le taux d’occupation physique du portefeuille reste élevé: fin 2014 il s’élevait à 96%, un pourcentage légèrement inférieur aux 96,8% de l’année précédente. Le groupe ajoute toutefois qu’il peut au besoin recourir aux « garanties accordées par les vendeurs, ce qui, compte tenu des nouveaux baux, assure un taux d’occupation financier qui est même en légère hausse, de 99,5% le 30 décembre 2013 à 99,7% le 30 décembre 2014. »


Cette année le groupe compte poursuivre son expansion en rachetant des sites commerciaux dans ce qu’on appelle le ‘Golden Mile’, c’est-à-dire les rues commerçantes dominantes des centres-villes.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


H&M exige une baisse des loyers

11/05/2018

La chaîne de mode H&M exige que Qrf City Retail diminue ses loyers. C’est ce que révèle le spécialiste de l’immobilier commercial dans son dernier rapport trimestriel. En outre l’enseigne suédoise ferme boutique à Saint-Nicolas (Flandre orientale).

« Le boulevard Anspach à Bruxelles, nouveau pôle d’attraction pour les grandes chaînes »

09/05/2018

Après Burger King, Standaard Boekhandel à son tour s’installe dans la zone piétonne du boulevard Anspach à Bruxelles. Le réaménagement de cet axe central crée un nouveau dynamisme qui ne manquera pas d’attirer d’autres grandes enseignes.

“Faut-il un nouveau centre commercial au centre de Namur?”

24/04/2018

Un an après le rachat du projet de centre commercial de Namur par Besix,le promoteur ne semble pas avoir convaincu le Forum citoyen du bien-fondé de ses propositions. L’enjeu majeur: stimuler le commerce local tout en préservant l’espace public arboré.

Saint-Nicolas : la renaissance du phœnix

17/04/2018

Faisiez-vous, vous aussi, partie de ceux qui voyaient en Saint-Nicolas une ville dont le secteur du détail était voué à une mort certaine, étant donné l’ouverture du Waasland Shopping Center ? Et bien, revoyez votre copie !

Le centre commercial rénové Les Bastions vise 5 millions de visiteurs

12/04/2018

Après de vastes travaux d'extension et de rénovation le shopping center tournaisien Les Bastions a rouvert ses portes le 12 avril. Des pôles d'attraction comme Zara et Bershka insufflent un vent nouveau au complexe, qui en outre mise fortement sur les services.

« Les retailers doivent tous se réinventer »

10/04/2018

C’est plus que jamais le consommateur qui décide de l’orientation prise par le secteur du retail. Les chaînes de magasins doivent se réinventer et remettre leurs concepts en question, selon  Jean Baheux et Jonathan Delguste de Cushman & Wakefield.