Reconversion du site minier d’Eisden, avec zone réservée au ‘retail outdoor’

Reconversion du site minier d’Eisden, avec zone réservée au ‘retail outdoor’

La société d’investissement LRM envisage la construction d’un projet de grande envergure sur l’ancien site minier d’Eisden (Maasmechelen). Outre une zone récréative, industrielle et résidentielle, le domaine comprendra également un espace commercial de 5.300 m². Celui-ci sera consacré essentiellement aux activités outdoor, indique le directeur général Stijn Bijnens.

Le projet, se situant entre le village outlet Maasmechelen Village et le parc naturel Hoge Kempen, a été baptisé Terhills, en référence aux terrils, réminiscences de l’époque de l’exploitation des mines de charbon. Le projet dans sa totalité devrait coûter 150 millions d’euros et  générer 1.250 nouveaux emplois.


Axé sur les activités outdoor

La plus grande partie du projet, qui s’étend sur 370 ha, sera occupée par un parc de vacances, comprenant 650 logements et une zone réservée aux sports extérieurs, notamment  le tennis, golf, ski nautique et BMX. Une autre zone est destinée aux PME, une autre encore à une centaine d’habitations. Le domaine comprendra également un hôtel, ainsi que l’entrée principale du parc national Hoge Kempen, réserve naturelle de 5.000 ha.


Le projet prévoit également une zone retail. « Nous visons avant tout l’outdoor, donc des commerces pouvant s’intégrer aux activités du parc Hoge Kempen. Des articles que l’on peut tester sur place et acheter ensuite. Le but n’est donc pas d’attirer des outlets ou des commerces en concurrence avec les petits commerçants indépendants », commente Bijnens. Decathlon s’est d’ores et déjà reservé une place sur le domaine.


Les terrains sont l’entière propriété de LRM. La société de reconversion limbourgeoise détient tous les permis d’aménagement du territoire nécessaires. Pour le développement du parc de vacances LRM recherche des investisseurs privés, notamment pour la construction des maisons de vacances et la mise en place d’une infrastructure touristique, comme par exemple une piscine.


D’ici 2017

La mine d’Eisden a été fermée il y a 25 ans. D’ici 2017 le terrain devrait avoir un tout nouveau visage. Ingrid Lieten, ministre de tutelle de la société LRM, se réjouit qu’il y ait enfin après 20 ans un projet concret sur table.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Mitiska REIM reprend 11 parcs retail roumains

23/06/2017

L’entreprise immobilière belge Mitiska REIM a repris le portefeuille complet de l’entreprise roumaine Alpha Property Development.  Il est composé de onze parcs retail productrices de revenus et de trois projets de développement.

Louvain-La-Neuve vote contre l’extension de L’Esplanade

12/06/2017

Les habitants de Louvain-La-Neuve sont opposés à l’extension du centre commercial L’Esplanade dans leur commune.  Lors d’un référendum, 80% des résidents ont voté contre.

Le développement de nouveaux centres commerciaux ralentit

22/05/2017

L’an dernier, la superficie en centres commerciaux couverts a augmenté de 4,5 millions de m² en Europe : 6% de moins qu’en 2015. A l’avenir, le secteur table plutôt sur l’expansion de shopping centers existants, avec l'accent sur l'expérience client.

L’Unizo s’interroge sur les permis de Docks Bruxsel

10/05/2017

Les organisations Unizo et Beweging.net s’interrogent sur la manière dont Docks Bruxsel a obtenu ses permis, qui à chaque fois lui ont été retirés pour ensuite lui être très rapidement réoctroyés.

L’avenir de Uplace ne tient plus qu’à un fil

10/05/2017

L’avenir du centre commercial Uplace à Machelen semble de plus en plus incertain. L’auditeur du Conseil d’Etat a recommandé d’annuler le plan d’affectation du sol pour la zone Vilvorde-Machelen.

Uplace s’enlise

03/05/2017

Les chances que le centre commercial Uplace à Machelen voie le jour sous sa forme actuelle s’amenuisent. Après la suspension récente du permis d’environnement, l’on s’interroge à présent sur la légitimité du projet tel qu’il se présente aujourd’hui.

Back to top