Record historique pour les investissements en immobilier commercial

Record historique pour les investissements en immobilier commercial

Selon les derniers chiffres publiés par le conseil en immobilier d’entreprise Cushman & Wakefield,  les biens commerciaux semblent avoir la cote auprès des investisseurs. Cette année exceptionnellement le marché des bureaux s’est fait devancer par le marché des commerces.

773 millions d’euros d’investissements en immobilier commercial

Selon les chiffres de Cushman & Wakefield notre pays aurait investi cette année pour 1,9 milliards d’euros en immobilier d’entreprise, toutes catégories confondues. A noter que pour la première fois  les investissements en immobilier commercial (773 millions d’euros) dépassent les investissements  en immobilier de bureaux (558 millions d’euros), comme l’indique le graphique ci-dessus. A la seule exception de  l’année 2001, lorsque GIB-Immo a  vendu l’ensemble de son portefeuille retail  à Redevco. Mais il s’agissait là d’une gigantesque transaction atypique qui a faussé le tableau global.


En subdivisant l’immobilier commercial par activité, Cushman & Wakefield indique que cette année le volume d’investissements pour les shopping centers s’élève à environ 385,5 millions d’euros, près de 242,5 millions d’euros pour les entrepôts et plus de 145 millions d’euros pour les rues commerçantes.


Une valeur stable comme alternative à la bourse

L’expert en immobilier estime que la prédominance de l’immobilier commercial n’est que « la poursuite d’une tendance qui se manifeste depuis quelques années déjà :  de plus en plus d’investisseurs professionnels ou purement privés optent pour la valeur stable du retail comme alternative à la bourse. Cushman & Wakefield indique également que ce succès entraîne de faibles rendements dans l’immobilier commercial, parfois même inférieurs à 4%.


Grâce également à quelques grandes transactions ( centres commerciaux et magasins long des grands axes routiers) , dans lesquelles la sicafi Retail Estates s’est montrée particulièrement active, « les investissements en immobilier commercial atteignent un record historique en 2012 », conclut  Cushman & Wakefield.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: