Redevco vise une certification Breeam complète d’ici 2017

Redevco vise une certification Breeam complète d’ici 2017

D’ici 2017 Redevco souhaite obtenir une certification Breeam pour l’entièreté de son portefeuille de biens commerciaux. L’an dernier le promoteur avait déjà acquis 15 certificats pour sa gestion durable dans divers immeubles.

Une démarche inhabituelle pour  des biens immobiliers existants

Breeam est une méthode développée au Royaume-Uni par le Building Research Establishment,  permettant d’évaluer les bâtiments en termes de développement durable. Tant les caractéristiques des immeubles que leur gestion entrent en ligne de compte dans l’évaluation. Le certificat Breeam se décline en  différentes versions selon les types de bâtiments : ainsi il existe un certificat spécial destinés aux nouveaux bâtiments ou aux grands projets de rénovation.


Bien que la demande d’une certification pour bâtiments existants soit moins courante, Redevco a néanmoins décidé de miser sur le certificat ‘Breeam In-Use’ afin de souligner son engagement environnemental et sociétal. Mais la demande émane également de grands retailers, pour qui une telle démarche s’inscrit dans leurs projets d’entreprenariat durable. Sans compter qu’ un immeuble à  impact environnemental réduit entraîne une baisse des coûts énergétiques.


De cinq à vingt

Alors que le programme de certification ‘Breeam In-Use’ de Redevco est déjà un cours depuis un certain temps aux Pays-Bas, en Allemagne et en Espagne, il vient seulement de démarrer l’an dernier en Belgique. Le nombre de certificats y est passé de cinq à vingt. Ceux-ci ont été attribués à des immeubles loués aux enseignes Inno (Anvers, Schoten, Louvain, Bruges, Uccle), Brico (Bruges, Malines, Turnhout, Herstal, Hasselt) et C&A (Anvers, Alost, Bruges, Louvain, Lierre).


« Notre portefeuille belge comprend des bâtiments vieux de 40 ans en moyenne, qui ne sont pas toujours faciles à gérer de manière durable. Cela demande des efforts tant de la part du propriétaire que du locataire », affirme le managing director Eric Van Dyck de Redevco Belgium.


Installation de bornes de recharge

Le promoteur immobilier considère ce contrôle des immeubles comme un stimulus pour les rendre plus durables. Dans cette optique les locataires reçoivent des conseils pratiques sur la manière d’aménager leurs magasins dans le respect de l’environnement. Pour les projets de nouvelles constructions ou de rénovation de plus de 10 millions d’euros Redevco vise l’obtention d’une mention Breeam ‘très bien’. A ce titre des demandes de permis de bâtir ont été introduites pour les projets de Waterloo Mont Saint-Jean et Vive-Saint-Éloi.  


Dans le cadre de sa politique de développement durable, Redevco envisage également l’installation de bornes de recharge pour véhicules électriques sur ses sites de Tielt, Vive-Saint-Éloi et Coxyde.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: