Retail Estates détient plus de 500 magasins en portefeuille

Retail Estates détient plus de 500 magasins en portefeuille

La sicafi Retail Estates a encaissé pour 47,02 millions d’euros de revenus locatifs durant l’exercice 2013/2014, soit une progression de 13,57% par rapport à l’année auparavant. De plus le portefeuille de la société immobilière a dépassé le cap de 500 magasins.

548 espaces commerciaux en portefeuille

Au cours de l’exercice 2013/2014 le portefeuille immobilier de Retail Estates a connu à nouveau une forte croissance, avec la réception de 23 magasins dans le retail park Crescend’eau à Verviers, l’achat de 7 espaces commerciaux à Marche-en-Famenne, l’acquisition de 3 magasins à Sint-Denijs-Westrem et la reprise de la société immobilière Ducova détenant 20 immeubles à divers endroits. Sans oublier la réception de 2 immeubles commerciaux à Péruwelz et deux à Lochristi.


Fin mars le portefeuille de Retail Estates comprenait 548 immeubles commerciaux, l’équivalent d’une surface de 570.870 m², d’une valeur totale de 750,30 millions d’euros. L’année auparavant le compteur affichait 499 immeubles. Il s’agit donc d’une croissance 9,84%. Une expansion que la sicafi a pu réaliser grâce à une augmentation de capital en juin 2013, suite à laquelle 72 millions d’euros ont été levés.


Le taux d’occupation, mesuré en nombre de m² loués, s’établit à 98,17%, un pourcentage dépassant les 98% pour la seizième année consécutive.


Focus sur le retail park de Be-Mine

Pour l’instant Retail Estates se consacre pleinement au projet Be-Mine, sur un ancien site minier à Beringen. La sicafi y développera un parc commercial, dont la réception des travaux est prévue pour 2015. Pour l’instant Retail Estates dit ne pas avoir d’autres grands projets en préparation.

 

Retail Estates gère un portefeuille d’immeubles commerciaux situés en périphérie des agglomérations ou le long des voies d’accès vers les centres urbains. Ces espaces commerciaux s’étendent sur une surface comprise entre 500 m² et 3.000 m², la surface de 1.000 m² étant la plus courante.


La sicafi proposera de distribuer un dividende brut de 3,00 euros  par action à ses actionnaires. Ceci représente 86,55% du résultat courant net, qui s’établit à 25,07 millions d’euros. Pour l’exercice en cours Retail Estates prévoit un dividende de 3,10 euros.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Unibail-Rodamco acquiert son concurrent Westfield

12/12/2017

Unibail-Rodamco rachète son concurrent Westfield pour 14 milliards d’euros. Grâce à cette reprise, le groupe franco-néerlandais ajoute 35 centres commerciaux à son portefeuille, dont 33 aux USA, et devient la plus grande société immobilière au monde.

Les rues commerçantes bruxelloises restent (malgré tout) fort fréquentées

11/12/2017

La ville de Bruxelles a réussi à se redresser après les attentats terroristes. Les grandes rues commerçantes restent très fréquentées : la rue Neuve en particulier a connu une très bonne année et a même dépassé les autres ‘hotspots’ de la capitale.

Ultime tentative de sauvetage pour Uplace

08/12/2017

Après des mois de négociations secrètes un plan ultime a été élaboré afin de sauver le projet Uplace. La nouvelle proposition est une version allégée par rapport au  plan initial.

Comment l’immobilier commercial répond-il à l’évolution du comportement d’achat ?

07/12/2017

L’e-commerce ne supplante pas le magasin physique, mais stimule les retailers et les centres commerciaux à déployer des concepts innovants. Il s’agit de répondre aux attentes des millennials et de la génération Z, estime le conseiller immobilier JLL.

Mitiska Reim ouvre deux parcs retail en Roumanie

29/11/2017

Mitiska REIM annonce l’ouverture de deux nouveaux parcs retail en Roumanie. Ces additions permettent à l’entreprise belge de consolider sa position de dominance dans le pays, où elle possède actuellement 21 sites.

Changement de nom en perspective pour le futur shopping center de Verviers

16/11/2017

Le groupe City Mall, qui depuis peu détient le projet Au fil de l’eau à Verviers, cherche un nouveau nom pour le centre commercial. Le nom actuel ne correspond pas entièrement à la réalité et a été entaché par des années de querelles autour du projet.

Back to top