Retail Estates investit à Tongres, Bruges et Namur

Retail Estates investit à Tongres, Bruges et Namur

Retail Estates, sicafi (Société d’Investissement Immobilière à Capital Fixe) cotée en bourse,  investit 55 millions d’euros dans le développement de son portefeuille immobilier, par l’acquisition de parcs commerciaux à Tongres et Bruges, ainsi qu’un terrain avec pour l’instant un seul immeuble commercial à Namur.

27 magasins à Tongres

Grâce à la reprise de Flanders Retail Invest, la sicafi de Ternat ajoute à son portefeuille un parc commercial de grande envergure à la Luikersteenweg à Tongres. Flanders Retail Invest y avait déjà entamé la construction de 27 immeubles commerciaux de 600 à 3.000 m², soit une surface totale d’environ 32.200 m². Actuellement 24 magasins ont déjà loué, entre autres à Vanden Borre, Hubo, Dreamland, JBC, ZEB, e5 mode, Bel&Bo, Cassis, Paprika, Brantano, Torfs, Leen Bakker, Le roi du matelas, Delhaize, Lidl, O’Cool et Buurtslagers.

 

L’ouverture est prévue pour le mois d’août de l’an prochain. A travers ce projet Retail Estates vise un public sud-limbourgeois et liégeois d’environ 126.000 consommateurs. En cas de taux d’occupation maximal, le parc commercial générera environ 2,35 millions d’euros de loyers.

V-Market à Bruges

A Bruges (Sint-Pieters) Retail Estates construira le parc commercial V-Market au Sint-Pieterskaai. La sicafi y a acquis le contrôle de Belgian Wood Center, propriétaire du permis de bâtir. Ce nouveau parc retail, qui accueillera les consommateurs de la région Bruges-Nord, comptera 10 immeubles commerciaux (chacun d’une surface variant de 600 à 2.000 m²) pour une surface totale de 12.095 m². Quasi tous les magasins ont déjà été loués à des chaînes comme Lidl, Buurtslagers, Hubo, Pronti, Zeeman, Action, Dreambaby et Maxi-Zoo.

 

La sicafi Retail Estates possédait déjà deux immeubles d’une surface de 3.000m² au Sint-Pieterskaai à Bruges, qu’elle compte intégrer dans le nouveau parc retail V-Market, qui devrait à partir du premier juin 2012 rapporter 660.000 euros net de loyers.

Achat d’un terrain de 6.000 m² à Namur

Retail Estates étend également son portefeuille vers la Wallonie, en rachetant à Namur un immeuble commercial de 1.320 m² (loué actuellement par Aldi) à Champion Invest, ainsi qu’un terrain permettant la création d’immeubles commerciaux de 6.000 m² au total.

L’acquisition de ces surfaces commerciales supplémentaires par Retail Estates lui rapportera au total 3,52 millions d’euros de loyers. Grâce à cet important investissement Retail Estates a actuellement 496 immeubles commerciaux en portefeuille, pour une valeur globale d’environ 580 millions d’euros. Le 25 novembre prochain Retail Estates publiera ses résultats semestriels.


 

Traduit par: Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Une ancienne forge de Stella Artois transformée en marché alimentaire

26/04/2017

D’ici peu une ancienne forge de Stella Artois à Louvain sera transformée en marché alimentaire couvert. Ce projet situé à la Sluisstraat a été présenté hier et coûtera environ 140 millions d’euros.

Uplace doit licencier des employés

26/04/2017

Suite à la nouvelle incertitude concernant l’obtention des permis pour le centre commercial Uplace à Machelen, le promoteur se voit contraint de licencier une dizaine d’employés.

Le Conseil d’Etat suspend le permis environnemental de Uplace

30/03/2017

Une fois de plus Uplace doit mettre en attente ses projets de construction à Machelen. Le Conseil d’Etat vient de suspendre le permis d’environnement octroyé l’été dernier par le gouvernement flamand.

Nouveau gestionnaire pour Waasland Shopping, Toison d’Or & Co

30/03/2017

Le groupe immobilier anversois Ceusters-SCMS reprend l’exploitant de centres commerciaux et retail parks Devimo Consult, qui appartient à AG Real Estate. Le montant de cette méga transaction n’a pas été communiqué.

Waterloo s’oppose à l’ouverture d’un magasin Lidl

06/03/2017

La commune de Waterloo poursuit sa lutte contre une possible ouverture d’une filiale de la chaîne discount Lidl.  La semaine dernière, Jean-Claude Marcourt, ministre de l’Economie, avait pourtant octroyé un permis de construire pour le projet.

Déclin du commerce dans le centre-ville de Namur

06/03/2017

L’association des commerçants de Namur tire à la sonnette d’alarme. Selon leur rapport annuel, le commerce de détail dans le centre-ville est dans une spirale descendante. Grand temps de remédier à cette situation, estiment-ils.

Back to top