Un shopping center au cœur du Palais de Justice de Bruxelles

Un shopping center au cœur du  Palais de Justice de Bruxelles

Près de 45.000 m² seront libérés dans le Palais de Justice de Bruxelles en vue d’y implanter des magasins, des établissements horeca et des activités touristiques et culturelles. Cette surface commerciale est comparable à celle du Shopping Center de Wijnegem  à  Anvers.

Un centre commercial à part entière dans le Palais de Justice

Les espaces commerciaux occuperont les quatre étages inférieurs et les deux entresols du socle du Palais de Justice. Les étages supérieurs resteront réservés aux instances judiciaires, notamment la Cour de Cassation. La coupole, à nouveau accessible au public, deviendra une attraction touristique.


Ainsi le centre-ville s’enrichira d’un énorme centre commercial, qui lui permettra de concurrencer les autres complexes  commerciaux prévus aux abords de Bruxelles. Par ailleurs le Palais de Justice se situe à deux pas de l’avenue Louise, autre haut-lieu du shopping.


« Ni jobs, ni durabilité »

Ce projet est le résultat d’un concours d’idées international avec pour objectif la réhabilitation du Palais de Justice. Depuis des dizaines d’années le bâtiment attend d’être rénové.  La sécurité représente un problème de taille : les innombrables couloirs et salles constituent un véritable labyrinthe. De plus la complexité technique et le classement en tant que monument historique du Palais de Justice imposent certaines restrictions.


Toutefois le projet ne fait pas l’unanimité, il a ses adeptes et ses détracteurs, dont Geert Noels, économiste d’Econopolis, qui twittait : « Apparemment pour chaque usine fermée, on ouvre au moins 2 shopping centers. #nojobs #noexports #notsustainable. »


Par ailleurs de nombreux avocats estiment que  l’idée de mélanger la justice, le tourisme et l’horeca est inappropriée. Toutefois la Ministre de la Justice Annemie Turtelboom assure que la partie du palais à fonction juridique sera entièrement séparée des parties réservées aux nouvelles  fonctions.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: