Unizo et Gents Milieufront s’opposent au ‘nouveau Uplace le long de la Lys’

Unizo et Gents Milieufront s’opposent au ‘nouveau Uplace le long de la Lys’

L’Unizo et le Gents Milieufront ont déposé une couronne funéraire pour exprimer leur désaccord concernant la demande de permis de bâtir et d’environnement pour la construction d’un grand parking à côté du futur centre outlet The Loop à Gand.

« Un nouveau Uplace le long de la Lys »

Le promoteur immobilier Banimmo et l’exploitant McArthurGlen projettent la construction d’un centre commercial, essentiellement réservé à la vente outlet, sur le site de Flanders Expo. Le complexe, baptisé ‘The Loop’ (précisons que ce projet n’a aucun rapport avec le centre de connaissance du même nom de RetailDetail, qui récemment s’est vu couronner d’un award !), devrait à terme accueillir jusqu’à 3 millions de visiteurs par an.


Le projet comprend également des espaces récréatifs, une zone de bureaux et un parking de plus de 4.000 places. L’union des entrepreneurs indépendants Unizo y voit des similitudes avec cet autre méga projet très controversé à Machelen et va jusqu’à le surnommer « le nouveau Uplace le long de la Lys ».


« Coup de grâce pour le centre-ville »

« Ce projet est une menace pour la viabilité commerciale du centre-ville et des communes avoisinantes, il provoquera à coup sûr des problèmes au niveau de la mobilité et de la qualité de l’air et va à contre-sens de l’ambition de Gand à devenir un ville climatiquement neutre  », estiment le Gents Milieufront (GMF) et l’Unizo. En signe de protestation les deux organisations ont déposé hier une couronne funéraire avec ce message : « Tu étais une ville dynamique avec une mobilité à échelle humaine. »


Les activistes soulignent que le projet implique l’ajout d’une quatrième bande de circulation sur l’E40. « Cette bande supplémentaire n’a pas été prévue et il n’y pas d’argent pour l’aménager. La SNCB n’a pas d’argent non plus pour installer une gare à part entière sur le site de Flanders Expo. » Par ailleurs les opposants estiment que le projet est en contradiction totale avec le plan de mobilité et de parking dans le centre-ville : « A quelques kilomètres hors de la ville, l’on déroule le tapis rouge pour les visiteurs venant en voiture  », déplorent-ils.


L’Unizo et le GMF ont introduit une plainte contre le projet de parking et ont lancé le site web www.rip-the-loop.be

 

« Pas un centre commercial classique »

« La comparaison de ce projet avec Uplace est exagérée. Il ne s’agit pas d’un centre commercial classique, mais d’un nouveau quartier à part entière », rétorque l’échevin du développement urbain Tom Balthazar (SP.A) dans le journal De Gentenaar. « De plus contractuellement les magasins seront uniquement  autorisés à vendre d’anciennes collections, ce qui attirera un public bien spécifique et ne constituera donc pas une concurrence pour le centre-ville. »


Par ailleurs le refus de la ville de Gand n’y changerait rien poursuit Tom Balthazar : « Dans ce cas le complexe verrait très certainement le jour à un autre endroit en Flandre. Alors pourquoi pas à Gand, un endroit approprié pour ce projet ? Ikea y est déjà présent et n’y pose aucun problème. »


L’échevin de la mobilité Filip Watteeuw (Groen) pour sa part dit  comprendre la requête des opposants, mais souligne qu’ « au cours des précédentes législatures des engagements contraignants ont été pris dans le cadre de ce projet. Nous devons donc les respecter. »

 

Tags: