Version réduite du projet de centre commercial Be-Mine à Beringen | RetailDetail

Version réduite du projet de centre commercial Be-Mine à Beringen

Version réduite du projet de centre commercial Be-Mine à Beringen

Le projet de centre commercial Be-Mine, qui devrait voir le jour sur les anciens terrains miniers de Beringen, a obtenu un permis du collège échevinal, mais pour une version fortement réduite par rapport au plan initial.

28.000 m² de  ‘funshopping‘

L’administration communale de Beringen a sérieusement réduit la demande initiale : la surface prévue  est passée 34.000 m²  à 28.000 m² et des  150 magasins projetés  à l’origine, il en reste seulement  50. « Ce sont principalement les magasins alimentaires et les services qui ont été rayés », explique l’échevine Anne Wouter-Cuypers. L’on a opté délibérément pour le ‘funshopping’ , notamment les magasins de vêtements et les commerces vendant des  produits de luxe, afin que les visiteurs s’attardent plus longtemps dans le centre commercial et pour éviter une surcharge au niveau du trafic.


Mi-mai la Commission économie du parlement flamand  avait déjà laissé entendre que Be-mine devrait restreindre son ambitieux projet, car celui-ci irait à l’encontre de la note du gouvernement flamand visant à renforcer les centres-villes. D’autre part le Comité socio-économique national pour la Distribution avait lui aussi émis un avis négatif auprès du collège échevinal de Beringen.


Patrick Butteneers d’Unizo Limbourg pour sa part a déjà annoncé qu’il irait en appel contre le permis du collège des échevins : « Le complexe commercial, même réduit, est toujours trop grand et signifiera la fin pour de nombreux petits commerçants » , craint l’organisation des indépendants.

 

Réhabilitation du site minier de 31,5 hectares

Le centre commercial s’inscrit dans un vaste projet de réhabilitation des terrains miniers de Beringen. Outre le shopping center, le site qui s’étend sur  31,5 hectares, accueillera également  500 nouveaux logements, des établissements horeca, un musée et un hôtel. Ce projet prestigieux devrait générer 630 nouveaux emplois. La construction se déroulera en différentes phases et s’étalera sur 10 ans. Le montant de l’investissement   pour ce méga projet , conçu par Democo, Groep Van Roey et la LRM (Société limbourgeoise de reconversion), s’élève à 172,5 millions d’euros.


Stijn Bijnens, directeur de  la LRM, avait déjà émis des craintes quant à la réduction du projet, qui selon lui, mettrait en péril la réalisation du projet global.  En effet, le secteur privé intervient financièrement dans la restauration des 100.000 m² de bâtiments miniers ;  seule la rénovation du toit du lavoir à charbon coûterait  déjà  30 millions d’euros.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


« Les centres commerciaux du futur seront des micro-cités hyper-connectées »

20/06/2018

Le shopping center londonien Westfield fête son 10ème anniversaire, le regard tourné vers l’avenir : le groupe dévoile sa stratégie futuriste ‘Destination 2028’ avec des drones-livreurs, des WC intelligents, des potagers et des espaces de méditation.

Feu vert pour la rénovation du Westland Shopping Center

19/06/2018

Le Westland Shopping Center d’Anderlecht a obtenu l’accord de la commission de concertation pour son projet de rénovation. D’ici 2020 le centre commercial sera entièrement métamorphosé et agrandi d’un tiers.

La Flandre s’attaque à la surabondance de magasins en périphérie

12/06/2018

La prolifération de magasins en périphérie pèse sur la mobilité et la viabilité et menace le commerce en centre-ville. Dans les provinces d’Anvers, de Flandre Orientale et du Brabant flamand les communes vont s’attaquer à ce problème.

La rue Neuve à Bruxelles dans le creux de la vague

22/05/2018

Ces dernières années la rue Neuve à Bruxelles traverse une période difficile : 10% des magasins sont vides. En cause? Les attentats terroristes, mais également la concurrence de The Mint et les travaux de rénovation de City 2.

H&M exige une baisse des loyers

11/05/2018

La chaîne de mode H&M exige que Qrf City Retail diminue ses loyers. C’est ce que révèle le spécialiste de l’immobilier commercial dans son dernier rapport trimestriel. En outre l’enseigne suédoise ferme boutique à Saint-Nicolas (Flandre orientale).

« Le boulevard Anspach à Bruxelles, nouveau pôle d’attraction pour les grandes chaînes »

09/05/2018

Après Burger King, Standaard Boekhandel à son tour s’installe dans la zone piétonne du boulevard Anspach à Bruxelles. Le réaménagement de cet axe central crée un nouveau dynamisme qui ne manquera pas d’attirer d’autres grandes enseignes.