Vilvorde et Machelen en désaccord total concernant le projet Uplace

Vilvorde et Machelen en désaccord total concernant le projet Uplace

La ville de Vilvorde demande à la ministre flamande, Joke Schauvliege (CD&V), de confirmer en appel la décision de la députation du Brabant Flamand de refuser à Uplace un permis d’environnement. Uplace veut construire à Machelen, commune voisine de Vilvorde, un projet à grande échelle englobant un centre commercial, un espace récréatif, des bureaux et un hôtel. Machelen par contre, fervent adepte de ce projet, espère obtenir rapidement les permis nécessaires, selon l’agence de presse Belga.

Machelen ‘pour’ …

Machelen plaide depuis longtemps la cause de ce projet. Des études antérieures ont démontré que l’implantation d’un retail à grande échelle contribuerait à la reconversion de l’ancienne zone industrielle de Machelen-Vilvoorde. « Le projet Uplace de par sa grande envergure a incité les autorités à chercher une solution intégrée pour l’amélioration de la mobilité », selon la commune de Machelen.

 

Machelen estime que les magasins Uplace seront complémentaires et ne nuiront en aucun cas aux centres de commerce avoisinants. D’autre part le projet crée dans la région un climat attrayant pour l’investissement et génère, après les nombreuses restructurations du passé (DHL, Sabena), de nombreux jobs pour des travailleurs peu qualifiés, toujours selon Machelen.

 

… et Vilvorde ‘contre’

Leurs voisins  en revanche  voient la situation de façon totalement différente. En effet Vilvorde estime que ce projet de grande envergure est diamétralement opposé à la politique du gouvernement flamand qui vise à renforcer le centre-ville. Des études ont démontré que les centres de commerce dans les villes et communes avoisinantes finiront par disparaître. D’autre part l’implantation même du projet près du Ring bruxellois est un mauvais choix qui entraînera de gros problèmes au niveau de la mobilité. Selon Vilvorde,le projet Uplace compromettrait la reconversion de la zone industrielle Machelen-Vilvorde en gaspillant les possibilités de développement, que la Flandre a créées pour cette région.

 

Aux dires de son COO, Lorin Parys, Uplace a déjà annoncé qu’ils iraient en appel contre le refus du permis d’environnement. « Nous avons entière confiance dans le gouvernement flamand et attendons une décision au plus tard dans le courant du mois de mars. »

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Unibail-Rodamco acquiert son concurrent Westfield

12/12/2017

Unibail-Rodamco rachète son concurrent Westfield pour 14 milliards d’euros. Grâce à cette reprise, le groupe franco-néerlandais ajoute 35 centres commerciaux à son portefeuille, dont 33 aux USA, et devient la plus grande société immobilière au monde.

Les rues commerçantes bruxelloises restent (malgré tout) fort fréquentées

11/12/2017

La ville de Bruxelles a réussi à se redresser après les attentats terroristes. Les grandes rues commerçantes restent très fréquentées : la rue Neuve en particulier a connu une très bonne année et a même dépassé les autres ‘hotspots’ de la capitale.

Ultime tentative de sauvetage pour Uplace

08/12/2017

Après des mois de négociations secrètes un plan ultime a été élaboré afin de sauver le projet Uplace. La nouvelle proposition est une version allégée par rapport au  plan initial.

Comment l’immobilier commercial répond-il à l’évolution du comportement d’achat ?

07/12/2017

L’e-commerce ne supplante pas le magasin physique, mais stimule les retailers et les centres commerciaux à déployer des concepts innovants. Il s’agit de répondre aux attentes des millennials et de la génération Z, estime le conseiller immobilier JLL.

Mitiska Reim ouvre deux parcs retail en Roumanie

29/11/2017

Mitiska REIM annonce l’ouverture de deux nouveaux parcs retail en Roumanie. Ces additions permettent à l’entreprise belge de consolider sa position de dominance dans le pays, où elle possède actuellement 21 sites.

Changement de nom en perspective pour le futur shopping center de Verviers

16/11/2017

Le groupe City Mall, qui depuis peu détient le projet Au fil de l’eau à Verviers, cherche un nouveau nom pour le centre commercial. Le nom actuel ne correspond pas entièrement à la réalité et a été entaché par des années de querelles autour du projet.

Back to top