Blokker Holding : ventes en ligne record en 2013

Blokker Holding : ventes en ligne record en 2013

En 2013 les enseignes de Blokker Holding ont réalisé un CA online record de 79 millions d’euros, soit une hausse de 19% par rapport à 2012. Les webshops des secteurs ‘Articles ménagers’ et ‘Maison & Jardin’ surtout affichent d’excellents résultats.

Les ventes en ligne représentent 4% du CA total

L’an dernier les chaînes de magasins du groupe disposant de leur propre webshop ont réalisé près de 4% de leur chiffre d’affaire total via des transactions online. Les webshops du segment Jouets (+17%), Maison & Jardin  (+19%) et Articles ménagers (+26%) – notamment les e-shops blokker.nl, marskramer.nl en cookandco.nl – enregistrent la plus forte croissance.


Toutefois Blokker souligne que « cette forte croissance des achats en ligne, ne signifie pas pour autant que les magasins physiques perdent en importance ». Dans un communiqué de presse le groupe affirme que « le client de plus en plus s’oriente online, vient ensuite  découvrir le produit en magasin, puis le commande en ligne pour finalement le faire livrer dans le point de vente de son choix. » Ainsi 31% des commandes passées en ligne ont été retirées en magasin.


Montée en force des ventes mobiles

A l’avenir ce shopping omni-channel ne cessera de gagner du terrain, estime le groupe suite à « l’utilisation croissante des appareils mobiles et des tablettes ». En 2013 le webshop de Blokker a vu augmenter le nombre de visiteurs via tablette de 127%  et via smartphone de 119%. L’an dernier sur blokker.nl 18,5% du chiffre d’affaires a été réalisé via des appareils mobiles (contre 11% l’année précédente).


Roland Palmer, président du conseil d’administration s’est dit « satisfait que la croissance du CA online du groupe soit supérieur à la croissance moyenne du marché. Notre objectif d’ici 2017 est de réaliser un CA online de 300 millions d’euros. Notre stratégie s’appuie sur trois piliers : une croissance accélérée des webshops existants, le développement de nouveaux webshops pour nos différentes formules de magasins et d’éventuelles acquisitions. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: