Casa combat les abus de son personnel par la délation

Casa combat les abus de son personnel par la délation

La chaîne de magasins de décoration et d’ameublement Casa en a assez des pratiques frauduleuses de son personnel, allant d’heures de travail non prestées aux vols organisés. C’est pourquoi Casa vient d’ouvrir une ligne téléphonique, où les employés peuvent dénoncer des collègues ne respectant pas les règles.

De nombreux abus

Le journal Le Soir a pu mettre la main  sur un mail interne dans lequel la direction de la chaîne de magasins Casa annonce l’ouverture d’une ligne téléphonique, où les employés peuvent dénoncer un collègue s’adonnant à des pratiques illégales. La direction justifie cette décision par les « nombreux abus qu’elle a pu constater. »


La note décrit explicitement les faits pouvant faire l’objet d’une dénonciation : notamment un collègue qui ‘emprunte’ de l’argent à la caisse, un collègue qui emporte chez soi des articles non payés ou qui les donne à ses amis ou encore des absences qu’on aurait ‘oublié’ de signaler.


« Dans une période où la fraude est souvent bien organisée, le but est de rassembler les faits au plus vite. Voilà pourquoi nous avons besoin de votre aide. Pour notre et votre sécurité, nous souhaitons limiter et éliminer la fraude au plus vite et le mieux possible », explique la direction à ses collaborateurs. Les gérants doivent afficher ‘la procédure de délation’ de manière visible et la faire signer par tous les membres du personnel.


Un climat de suspicion

Toutefois cette mesure a suscité de vives réactions auprès du personnel et des syndicats. Ces derniers estiment que cette procédure « crée un climat de suspicion au sein de l’entreprise. »

 

Certains psychologues du travail se posent eux aussi des questions quant à la démarche adoptée par Casa. « Si les employeurs espèrent obtenir davantage de contrôle sur leurs employés par cette stratégie  ‘diviser pour régner’, ils se trompent. C’est la méthode de ‘Big Brother is watching you’ et cela affectera l’ambiance dans l’entreprise », déclarait Fredrik Anseel de l’Université de Gand dans un débat sur Radio 1.

 

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Habitat abandonne ses activités en Belgique

14/06/2017

L’enseigne d’ameublement Habitat ferme boutique en Belgique : selon le propriétaire Erba, la situation était devenue intenable suite aux problèmes d’approvisionnement depuis la France. Le personnel est inquiet et craint de ne pas être payé.

Ikea veut vendre ses produits via des tierces parties

08/06/2017

L’an prochain la chaîne d’ameublement suédoise Ikea envisage un projet pilote, permettant à des tierces parties, comme Amazon ou Alibaba, de vendre ses produits sur leur webshop.

Ikea Group accueille Jesper Brodin comme nouveau CEO

24/05/2017

Le 1er septembre Ikea fera ses adieux à l’actuel CEO Peter Agnefjäll, qui sera remplacé par Jesper Brodin. Agnefjäll était aux commandes du groupe depuis 2012.

Blokker a déjà cédé Leen Bakker

19/05/2017

A peine quelques jours après que Blokker Holding a annoncé vouloir se concentrer uniquement sur l’enseigne Blokker et céder ses autres filiales, le groupe est sur le point de vendre son enseigne d’ameublement Leen Bakker à Gilde Equity Management.

Ouverture d’un deuxième Vanden Borre Kitchen à Gent-Oostakker

05/05/2017

Après l’ouverture d’un premier magasin Vanden Borre Kitchen à Drogenbos en octobre, un deuxième point de vente a ouvert ses portes aujourd’hui à Gent-Oostakker. Le magasin est exploité par les franchisés Patrick Smulders et Thomas Batjoens.

Le dernier Blokker quitte Blokker Holding en toute discrétion

04/05/2017

En mars dernier Albert Blokker a abandonné sa fonction de commissaire au sein de Blokker Holding. Après 120 ans le dernier membre de la famille Blokker quitte l’entreprise qui porte son nom : désormais la famille sera uniquement actionnaire du groupe.

Back to top