De Mandemakers Groep introduit Keukenmaxx en Belgique

De Mandemakers Groep introduit Keukenmaxx en Belgique

DMG (De Mandemakers Groep), groupe hollandais spécialisé entre autres dans la vente de cuisines,  lance une nouvelle formule en Belgique. Keukenmaxx, chaîne déjà bien implantée aux Pays-Bas, constitue la nouvelle arme de Ben Mandemakers dans sa conquête de la Belgique. Le coup d’envoi sera donné le 3 février avec l’inauguration d’un nouveau magasin à Schoten (Anvers), mais d’autres ouvertures sont déjà programmées.

« Design et transparence »

Selon ses propres dires Keukenmaxx offre « une combinaison unique de lifestyle et de design », pour le client averti. La gamme ne comporte que 4 styles (XX Line, New Classixx. XX Design et XX Living), ce qui selon le directeur belge, Marc van Calster, permet une transparence au niveau de la fixation des prix. « L’équipe de conseillers disponible en permanence transmet une image transparente quant aux diverses composantes de prix des différentes cuisines. »

 

Le service et l’expérience en magasin font également partie du concept. Ainsi un ensemble d’appareils et autres ustensiles culinaires sont présentés dans «l’Experience Centre » du magasin. Keukenmaxx a également recours à la tendance très populaire des workshops : régulièrement des ateliers de cuisine sont organisés permettant aux clients intéressés de tester le nouveau matériel.


Nouvelle offensive dans la conquête de la Belgique

De Mandemakers Groep compte plus de 30 enseignes aux Pays-Bas dans le secteur du meuble, cuisine et sanitaire.  Jusqu’à présent le groupe était déjà actif en Belgique avec les chaînes Morres Wonen, Grando Keukens et Svea Keukens. De plus en tant que propriétaire du fabricant de cuisines 'Keukenontwerpers', DMG livre des cuisines, provenant de ses propres usines, au marché belge. Comme il l’avait déjà confié à RetailDetail l’année dernière, Ben Mandemakers, fondateur du groupe, considère notre pays comme une priorité.


Et pour son entrée en Belgique, Keukenmaxx ne lésine pas sur les moyens, comme le prouvent  les actions promotionnelles : jusqu’au 4 mars, lors de l’achat d’une cuisine, le client recevra en prime un iPad 2. Les clients demandant préalablement un rendez-vous online auront droit à un cadeau.


Aux Pays-Bas une cuisine sur trois est vendue par le leader du marché incontesté, une prouesse que Ben Mandemakers souhaiterait réitérer en Belgique.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Casa lance sa stratégie 20.20 depuis son nouveau centre de distribution

27/04/2017

L’enseigne Casa a officiellement pris ses quartiers dans son nouveau centre de distribution à Olen. Ceci marque le coup d’envoi de sa nouvelle stratégie 20.20, qui doit redynamiser la chaîne.

Le syndicat socialiste du transport mène une action contre le dumping social chez Ikea

10/04/2017

Aujourd’hui, le syndicat socialiste du transport UBT a mené une action devant toutes les filiales de la chaîne de magasins de meubles Ikea.  Il souhaite ainsi attirer l’attention sur la manière dont la maison mère suédoise traite les chauffeurs routiers.

Jysk ouvre ses premiers magasins belges

04/04/2017

Ce mercredi 5 avril Jysk, considéré comme le pendant danois d’Ikea, ouvrira ses deux premiers magasins d’ameublement en Belgique, à Schoten et à Genk plus précisément. Un 3ème magasin suivra à Lanaken mi-mai et un autre encore à Olen en septembre.

Ikea présente le living-room du futur

04/04/2017

Cette semaine Ikea présente le living-room du futur. Durant le Salon du meuble à Milan, qui se tient du 4 au 9 avril, l’enseigne d’ameublement suédoise ouvre le Festival Ikea ‘Let's Make Room for Life’.

L’industrie du meuble en progression en 2016

03/04/2017

En 2016 l’industrie du meuble belge a atteint un chiffre d’affaires de 2,5 milliards d’euros, soit une croissance de 3,5% par rapport à 2015. Plus de la moitié de ce chiffre d’affaires provient de ventes au-delà des frontières.

La Cité de Londres pleine d’éloges pour Action

30/03/2017

Selon la banque britannique Morgan Stanley, le discounter du Benelux Action vaudrait environ 10 milliards d’euros. Et il ne s’agit là que « d’un exercice de calcul conservatif ». D’emblée l’actionnaire principal 3i a vu grimper le cours de son action.

Back to top