De Mandemakers Groep veut conquérir la Flandre avec Morres

De Mandemakers Groep veut conquérir la Flandre avec Morres

Plus de quatre ans après la reprise du magasin d’aménagement intérieur zélandais Morres, le holding néerlandais De Mandemakers Groep est prêt à s’attaquer à la Flandre. Le point de vente de 40.000 m² à Hulst, à la frontière belgo-néerlandaise, a subi une réelle métamorphose.

Un concept global

Comme il l’avait déjà laissé entendre  début 2011, Ben Mandemakers, fondateur du groupe, a d’ambitieux projet en Belgique. L’idée était de concevoir Morres Wonen  comme un concept global : un endroit où les consommateurs des quatre coins de la Flandre viendraient passer la journée et s’immerger dans l’univers de l’aménagement intérieur.


Dans cette optique le complexe, conçu comme un village, a été doté de différents shop-in-shops d’accessoires et de meubles, de grandes aires de repos, d’une salle d’exposition de 600 m², d‘un coin pour kids, ainsi que d’un restaurant. Par ailleurs Morres a attiré le chanteur Koen Wauters comme ambassadeur et a lancé son propre magazine.


Un concept unique au Benelux

« Aujourd’hui notre clientèle se compose pour 65% de consommateurs flamands, pourcentage que nous souhaitons augmenter. Nos atouts : l’offre et les avantages d’un grossiste avec le service d’un détaillant spécialisé. Nous misons également sur le vécu en magasin », explique Walter van de Griendt, directeur général de Morres.


Ben Mandemakers souligne lui aussi le caractère unique du concept : « De par sa superficie ce concept est unique au Benelux, voire même en Europe. Cette formule est très en avance sur son temps. »


Aux Pays-Bas De Mandemakers Groep est leader du marché dans le segment des sanitaires, cuisines et meubles, tout en étant déjà solidement ancré en Flandre grâce à des participations dans Grando Keukens, Siematic, het Keukenhuys, KeukenMaxx et SVEA keukens.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: