Flamant s’installe au Palais royal sur le Meir

Flamant s’installe au Palais royal sur le Meir

En février 2013 Flamant quitte son magasin à la Lange Gasthuisstraat à Anvers, pour s’installer non loin de là dans l’élégant Koetshuis du Palais royal sur le Meir. L’enseigne belge d'aménagement intérieur a été contrainte de déménager, l’immeuble qu’elle  occupe actuellement n’étant plus disponible.

Mission difficile accomplie

« La recherche d’une alternative dans le centre-ville commerçant d’Anvers n’était pas une mission facile », explique la porte-parole Catherine Léonard. « La nouvelle adresse devait  séduire un public varié, il ne s’agissait donc pas seulement de fidéliser notre clientèle existante, mais également d’attirer un nouveau type de client. »


De son côté Herita, l’organisation chargée de la gestion du patrimoine en Flandre,  recherchait un locataire adéquat pour le ‘Koetshuis’ (anciennes écuries pour chevaux et calèches) du Palais royal situé sur le Meir, l’artère commerçante la plus cotée d’Anvers. Le Palais, aujourd’hui entièrement restauré, a été conçu il y a plus de 250 ans et fut la propriété de Napoléon I, Guillaume I des Pays-Bas et la famille royale belge.


Flamant ne pouvait rêver d’un cadre plus approprié : « Le concept Flamant est en synergie parfaite avec les valeurs historiques du Palais : la représentativité belge, l’aménagement élégant et l’accueil chaleureux. »


Des idées de décoration sur deux étages

Dès le mois de février de l’année prochaine les clients pourront venir découvrir ce nouvel écrin de l’aménagement intérieur et du lifestyle, où  Flamant exposera ses idées de décoration sur deux étages.


L’enseigne s’adresse non seulement à des clients grossistes, mais vend également ses produits en direct aux particuliers via une quinzaine de points de vente en Belgique et à l’étranger (3 en France, 2 en Allemagne et 1 en Italie). Depuis cet été Flamant s’est également lancé sur la toile avec son webshop disponible dans cinq pays. L’entreprise, basée à Grammont en Flandre-Orientale, emploie quelque 300 personnes.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: