Groupe IKEA : bénéfice et chiffre d’affaires en hausse de 3%

Groupe IKEA : bénéfice et chiffre d’affaires en hausse de 3%

Au cours  de l’exercice 2013 le géant suédois de l’ameublement IKEA a vu tant son CA que son bénéfice progresser de 3,1%. La Chine, la Russie et les USA affichent une forte croissance, alors qu’en Europe IKEA perçoit des « signes de reprise ».

Un chiffre d’affaires de 27,9 milliards d’euros

Durant l’exercice comptable 2013 (clôturé le 31 août 2013) le  Groupe IKEA a réalisé un bénéfice de 3,3 milliards d’euros et un chiffre d’affaires de 27,9 milliards d’euros. En y ajoutant les revenus locatifs des centres commerciaux exploités par le groupe, le chiffre d’affaires total s’établit à 28,5 milliards d’euros. C’est ce qu’a annoncé la chaîne suédoise dans son rapport annuel.


« Les dépenses de consommation augmentent dans de nombreux pays », affirme Peter Agnefjäll, président et CEO du Groupe IKEA. « Malgré une situation économique dont l'avenir est encore incertain, nous observons des signes positifs. Des marchés de consommation importants comme les États-Unis reprennent du poil de la bête et globalement, l'Europe amorce une reprise. Même les marchés difficiles du sud de l’Europe montrent des signes positifs d'activité. »


Croissance des parts de marché

Le Groupe IKEA dit avoir gagné des parts de marché dans quasi tous les pays où il est actif. L’Allemagne, les Etats-Unis, la France, la Russie et la Suède sont les plus grands marchés du groupe.


« Cela signifie que le rapport qualité-prix gagne en importance », estime  Peter Agnefjäll, faisant référence particulièrement aux produits durables : « L’an dernier nos clients ont acheté plus de 22 millions de nos produits LED, alliant ainsi économies d’énergie et d’argent. »   


Durant l’exercice 2013 IKEA a ouvert cinq nouveaux magasins : en Espagne (Barcelone), en Suède (Uddevalla), au Canada (Winnipeg) et deux en  Chine (Ningbo et Shanghai).


« Poursuivre la croissance »

Le CEO d’IKEA a confirmé les projets de croissance amitieux du groupe : un chiffre d’affaires de 50 milliards d’euros d’ici 2020.


« Nous nous concentrons sur le long terme », souligne Agnefjäll.  « Nous continuerons à développer de meilleurs produits à des prix toujours plus bas, à améliorer l’expérience en matière de shopping et à devenir plus accessibles pour nos clients, et ce par le biais d'une offre de services améliorée, de la vente en ligne et d'une expansion continue. »


« Notre structure actionnariale et nos principes financiers sains nous permettent de croître de manière équilibrée et durable", conclut le CEO d’IKEA.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: